Sports
URL courte
181098
S'abonner

Invaincu en 13 rencontres, le boxeur russe Maxim Dadashev est mort après avoir passé trois jours dans le coma à la suite de plusieurs coups qu’il a reçus le 20 juillet lors d’un combat perdu contre le portoricain Subriel Matias.

Hospitalisé le 20 juillet à la suite d’un combat perdu contre Subriel Matias, le boxeur russe Maxim Dadashev est décédé ce mardi dans la banlieue de Washington, indiquent des médias.

Âgé de 29 ans, Maxim Dadashev avait remporté 13 combats dont 11 par KO. Toutefois, sa rencontre face au Portoricain s’est avérée très difficile pour lui. Le onzième round a été un vrai enfer pour le boxeur russe qui ne répondait pratiquement plus aux coups incessants de son adversaire. Après la fin du round, comme le montre la vidéo, son entraîneur l’Américain Buddy McGirt a commencé à supplier le boxeur d’abandonner.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Разведка боем (@razvedkaboempro)

«Max, je vais arrêter le combat. Tu prends trop de coups. Je t’en prie, laisse-moi faire ça. Regarde-moi. Laisse-moi faire ça. Tu prends trop de coups. Si je ne le fais pas, l’arbitre le fera. Sois honnête avec moi. Je l’arrête. C’est fini!», insistait l’entraîneur à la pause.

On peut voir le boxeur refuser de reconnaître avoir été vaincu. Finalement, McGirt a fait signe à l’arbitre que Maxim concédait la victoire. Toutefois, il était trop tard.

Le Russe était incapable de se rendre à pied au vestiaire et a été immédiatement hospitalisé. Les médecins ont constaté un gonflement du cerveau après quoi ils ont immédiatement procédé à une opération de craniotomie. Selon les informations préliminaires, le boxeur est décédé d’un arrêt cardiaque survenu lorsqu’il se trouvait dans le coma.

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Cet acteur est considéré comme le meilleur James Bond de tous les temps
Tags:
morts, décès, boxeur, boxe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook