Ecoutez Radio Sputnik
    Khabib Nurmagomedov affronte Dustin Poirier

    Le combat contre Poirier rapporte à Nurmagomedov une somme record dans l’histoire de l’UFC

    © AP Photo / Mahmoud Khaled
    Sports
    URL courte
    119214
    S'abonner

    Pour son combat contre l’Américain Dustin Poirier qu’il a vaincu dans la nuit du 7 au 8 septembre par étranglement au troisième round, le Russe Khabib Nurmagomedov a été gratifié de la somme de six millions de dollars, ce qui triple les émoluments touchés pour le combat contre Conor McGregor.

    Après sa victoire sur Dustin Poirier à Abou Dhabi, le champion russe de MMA Khabib Nurmagomedov a perçu la somme record de six millions de dollars. Il s’agit d’une prime garantie dont le montant a été négocié avant la rencontre, indique le service de presse de l’UFC.

    Outre cela, le Russe a reçu 50.000 dollars pour le meilleur combat de la soirée et 40.000 pour la participation à des évènements médiatiques. La retransmission en direct du combat rapportera également de l’argent au champion. Cependant, le montant de cette somme n’est pas connu pour le moment. Rappelons que pour le combat contre l’Irlandais Conor McGregor, Khabib Nurmagomedov avait reçu deux millions de dollars.

    Quant à Dustin Poirier, à l’issue du combat, il en a touché 290.000.

    Victoire par soumission

    Dans ce combat décisif du tournoi de l’UFC 242, qui se déroulait à Abou Dhabi dans la nuit du 7 au 8 septembre, Nurmagomedov, âgé de 30 ans, a vaincu Poirier par soumission, après lui avoir fait subir un étranglement arrière. C’était le premier combat depuis la suspension de Nurmagomedov durant neuf mois en raison de la mêlée survenue après sa victoire contre Conor McGregor en octobre 2018.

    Nurmagomedov a ainsi défendu avec succès sa ceinture des poids légers de l'UFC, tandis que Poirier a perdu le titre poids léger par intérim. Le sportif russe reste invaincu après avoir remporté l’intégralité des 28 combats de sa carrière.

    Tags:
    record, Khabib Nurmagomedov, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik