Ecoutez Radio Sputnik

    Zlatan lance un défi à Nurmagomedov, Pogba et Djokovic - vidéo

    © AFP 2019 Martin Bureau
    Sports
    URL courte
    254
    S'abonner

    L'attaquant suédois du Los Angeles Galaxy Zlatan Ibrahimovic s’est inspiré de la trilogie Matrix pour lancer sur Instagram un challenge du même nom et défier, entre autres, Khabib Nurmagomedov et Paul Pogba.

    Zlatan Ibrahimovic n’est pas resté indifférent aux challenges qui fleurissent ces derniers temps sur les réseaux sociaux, lesquels invitent par exemple les internautes à se verser un seau d’eau glacée sur la tête ou à dévisser un bouchon de bouteille d’un coup de pied. Il a ainsi lancé son propre défi.

    La star de football suédoise a publié sur Instagram une vidéo dans laquelle il jongle avec un ballon avant de le coller sur sa poitrine et de se pencher en arrière, imitant la scène du film Matrix dans laquelle le personnage de Keanu Reeves évite une pluie de balles.

    Посмотреть эту публикацию в Instagram

    Matrix challenge: @paulpogba @djokernole @khabib_nurmagomedov @minoraiola SHOW ME #matrixchallenge

    Публикация от Zlatan Ibrahimović (@iamzlatanibrahimovic)

    Zlatan a lancé ce défi à son ancien coéquipier Paul Pogba, au champion de l’UFC Khabib Nurmagomedov, au joueur de tennis Novak Djokovic et à son agent Mino Raiola.

    Le Suédois de 37 ans évolue depuis deux ans au sein du Los Angeles Galaxy après être parti du club Manchester United. À ce jour, il a marqué 49 buts en 53 matches joués dans la ligue américaine MLS.

    Lire aussi:

    Ils font une découverte macabre à l’intérieur d’un crocodile de 4 mètres
    Un couple achète un vieux château en France et se met à gagner des millions – photos
    Les tweets «abjects» de l’époux de la préfète du Puy-de-Dôme ne sont pas passés inaperçus
    Des affrontements entre pompiers et CRS filmés le 5 décembre à Lille - vidéo
    Tags:
    challenge, Novak Djokovic, Khabib Nurmagomedov, Paul Pogba, Zlatan Ibrahimovic
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik