Sports
URL courte
Actualités sur le Mixed Martial Arts (MMA) (60)
193
S'abonner

Le Brésilien Paulo Gonsalves Silva a certes perdu son plus récent combat d’arts martiaux mixtes, mais il aura conquis le cœur d’internautes lors d’une pause entre les rounds. Alors que son rival a préféré boire de l’eau, Silva a été filmé prenant de la bière.

Une vidéo de Paulo Gonsalves «Bananada» Silva, le combattant d’arts martiaux mixtes (MMA), en train de boire une gorgée de bière lors d’une pause entre les rounds de son combat contre le Péruvien Johnny Iwasaki dans la catégorie des poids légers le 25 septembre à Lima, a été postée sur les réseaux sociaux.

​Au début d’une pause, on voit le combattant brésilien de 34 ans, qui attend apparemment l'arrivée de son équipe, faire signe à quelqu’un dans la foule. Il monte ensuite sur la grille qui sépare l’octogone du public, prend un verre de bière, en boit une gorgée et rend le verre. Entretemps, son rival préfère se rafraîchir avec de l’eau.

Silva n’est descendu qu’après qu’on lui a fait savoir par un tapotement sur la jambe que son équipe était entrée dans l'octogone.

Cette scène a suscité de nombreux commentaires. Certains internautes critiquent le combattant de MMA, d’autres ironisent à ce sujet.

Toutefois, la boisson rafraîchissante servie sur place n’a pas aidé le Brésilien à remporter le combat. Johnny Iwasaki, un vétéran de MMA âgé de 43 ans, a été proclamé vainqueur après trois rounds par décision unanime des juges.

​Certains commentateurs ont suggéré que c'était ainsi que le karma se manifestait.

Dossier:
Actualités sur le Mixed Martial Arts (MMA) (60)

Lire aussi:

Un convoi militaire américain aurait été attaqué dans le sud de l'Irak - vidéos
Un charmant petit golden retriever dort dans un bol – vidéo
Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
Un médecin informe sur l’état de santé des volontaires vaccinés contre le Covid-19 en Russie
Tags:
Lima, vidéo, bière, arts martiaux mixtes (MMA)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook