Sports
URL courte
104
S'abonner

Au cours d’un match éliminatoire WBC des mi-moyens, l’Ukrainien Ivan Redkach a mordu son adversaire en lui disant «Mike Tyson», en référence à l’ancien champion du monde qui avait planté ses dents dans l’oreille d’Evander Holyfield en 1997.

Le boxeur ukrainien Ivan Redkach a mordu son adversaire américain Danny Garcia lors d’un match éliminatoire WBC des mi-moyens le 25 janvier.

​En remportant le huitième round, l’Ukrainien a mordu Garcia à l'épaule, ce qui n’a pas manqué de rappeler la morsure faite à l’oreille d’Evander Holyfield par Mike Tyson lors de leur combat anthologique de 1997.

Le sportif a plus tard révélé ce que son adversaire lui avait dit tout en enfonçant ses dents dans sa chair.

«Il m'a mordu en disant: "Mike Tyson". Je pensais que j'aurais besoin de points de suture ou quelque chose comme ça», a-t-il déclaré au New York Post.

«C'est la première fois que je me fais mordre lors d’un combat», a-t-il avoué.

Danny Garcia, l’ancien champion du monde en deux catégories a finalement remporté une victoire unanime sur Ivan Redkach. Après 12 rounds, les juges lui ont donné l’avantage avec des scores finaux de 118:110, 117:111 et 117:111.

Un précédent signé Mike Tyson

Mike Tyson, surnommé Iron Mike, ancien champion du monde incontesté des poids lourds, a été disqualifié pour avoir mordu l'oreille d'Evander Holyfield lors de leur combat de 1997. Pour son comportement, il a été condamné à payer à ce dernier un million de dollars et s’est vu retirer sa licence pour un an. Il s’agit de l’une des plus lourdes sanctions du monde de la boxe.

Lire aussi:

Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Référendum climat: «Emmanuel Macron est le plus grand prestidigitateur qu’on ait eu depuis très longtemps»
Joe Biden commente la lettre laissée par Donald Trump dans le Bureau ovale
Fiasco du vaccin français: «Nous assistons au dépérissement total de l’industrie française»
Tags:
Ivan Redkach, boxe, Mike Tyson
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook