Sports
URL courte
Mort du basketteur Kobe Bryant dans un crash d'hélicoptère (13)
10232
S'abonner

La légende de la NBA Kobe Bryant a péri dimanche 26 janvier lors d’un crash d’hélicoptère qui, selon les dernières informations, a fait neuf morts. Sa fille de 13 ans, Gianna, fait partie des victimes. Voici un aperçu de ce que l'on sait au lendemain de la tragédie.

Le bilan définitif du crash d’hélicoptère qui a causé la mort de la star de la NBA Kobe Bryant s’élève à neuf morts. Cette information a été communiquée lors de la conférence de presse du Conseil national américain de la sécurité des transports dimanche 26 janvier, aux alentours de 15h30, heure locale (0h30, heure de Paris). Pour l’heure, tous les noms des victimes n’ont pas encore été révélés.

La fille de Kobe Bryant, Gianna, se trouvait à bord. Ils se rendaient à la Mamba Sports Academy, à proximité de Los Angeles. Selon le Daily News Los Angeles, l’entraîneur de l’équipe de baseball de l’Université d’Orange Coast, John Altobelli, ainsi que sa femme Keri et sa fille Alyssa, coéquipière de Gianna, comptent parmi les victimes. La maire de Costa Mesa, Katrina Foley, a également confirmé la mort de l’entraîneuse de basketball de la Harbor Day School, Christina Mauser.

Les circonstances de l’accident

L’hélicoptère était un Sikorsky S-76B, d’une capacité de 12 passagers et deux pilotes. Selon les premiers rapports de la police locale, il a décollé depuis l’aéroport John Wayne dans le comté d’Orange, en Californie, à 9h08 du matin, heure locale. Il s’est crashé 40 minutes plus tard, à proximité du croisement entre la route Las Virgenes et la rue Willow Glen, à Calabasas (Californie).

D’après le Los Angeles Times, les secours ont reçu un appel au numéro 911 à 9h47, le crash de l’appareil ayant déclenché un incendie. 56 pompiers se sont rendus sur place pour éteindre le feu de brousse. Le Conseil national de la sécurité des transports et la Federal Aviation Administration, accompagnés par le FBI, enquêtent toujours sur le site de l’accident.

Après l’annonce du crash, à 10 heures du matin (toujours heure locale), les hélicoptères de la division aérienne de la police de Los Angeles n’ont pas eu l’autorisation de décoller en raison d’un épais brouillard. «Les conditions météorologiques ne répondaient pas aux normes minimales pour voler», soit une visibilité de minimum trois kilomètres, a déclaré le chef du département, Josh Rubenstein, cité par le Los Angeles Times. Ils n’ont pu se rendre sur place que plus tard dans l’après-midi.

Jurt Deetz, un ancien pilote des Island Express Helicopters, a confirmé à la presse locale que l’hélicoptère dans lequel se trouvait Kobe Bryant volait dans des conditions climatiques «pas bonnes du tout». Il privilégie donc cette piste plutôt qu’une défaillance au niveau du moteur de l’appareil.

Selon un témoin interrogé par le Los Angeles Times, Jerry Kocharian, l’hélicoptère volait à une altitude anormalement basse et semblait éprouver des difficultés.

«Il semblait y avoir un problème et il volait très bas. Je l’ai vu chuter, il y avait des étincelles. Mais c’était difficile à distinguer tant c’était brumeux», s’est-il rappelé.

L’hélicoptère a ensuite disparu dans le brouillard et une explosion a retenti. «C’était une grosse boule de feu, personne n’aurait pu survivre à cela», a-t-il conclu.

Dossier:
Mort du basketteur Kobe Bryant dans un crash d'hélicoptère (13)

Lire aussi:

Un policier tué dans la Sarthe par un véhicule tentant de prendre la fuite
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Tags:
Los Angeles, tragédie, NBA, basketball, Californie, crash d'hélicoptère, accident mortel, Kobe Bryant
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook