Sports
URL courte
2104
S'abonner

Pour expliquer les mauvais résultats de son équipe, le président du FCSB, ex-Steaua Bucarest, Gigi Becali, connu pour ses propos controversés, a avancé que ses joueurs avaient des rapports sexuels trop fréquents.

Gigi Becali, président du FCSB, anciennement Steaua Bucarest, a justifié la mauvaise passe que traverse son équipe en championnat en avançant que ses joueurs avaient trop de relations sexuelles.

«Mes joueurs font trop souvent l'amour avec leurs copines, c'est pourquoi ils ne jouent pas très bien au football ces derniers temps», a-t-il déclaré aux médias locaux.

Il a ensuite comparé les performances de son club avec celles du CFR Cluj, double tenant du titre, qui accumule les trophées ces dernières années. Il a vanté la fermeté de son entraîneur et a réduit le contenu de son message toujours à la même fréquence des rapports.

Une personnalité clivante

Ce n’est pas la première fois que Gigi Becali se fait remarquer pour ses propos controversés. Ce promoteur immobilier, ancien membre du Parlement européen, avait refusé de faire signer le Français Florent Sinama-Pongolle, en 2012, évoquant la couleur de sa peau. Il avait également estimé que le football féminin était «contre-nature» et allait «à l’encontre de la volonté de Dieu», d’après The Independent.

Le Steaua Bucarest a connu ses heures de gloire dans les années 1980, remportant même la Ligue des champions en 1986. Couronné 26 fois champion de Roumanie, le club n’a plus remporté le titre national depuis 2015.

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
Ligue des Champions de l'UEFA, Roumanie, sexe, match, football
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook