Sports
URL courte
0 129
S'abonner

Adrien Rabiot est le seul joueur de la Juventus à ne pas être rentré à Turin en signe de désaccord avec l’annulation de plusieurs mois de salaire pour soutenir le club en pleine pandémie, relate La Stampa. Son arrivée est cependant prévue mercredi 13 mai, précise l’Équipe.

Confiné sur la Côte d’Azur, le milieu de terrain français de la Juventus Adrien Rabiot a refusé de rentrer à Turin pour reprendre l’entraînement, manifestant ainsi son mécontentement vis-à-vis des restrictions financières appliquées sur fond de pandémie de Covid-19, indique La Stampa.

Après que la totalité de l’équipe a été mise en quarantaine, tous les joueurs ont accepté une retenue de leurs salaires sur plusieurs mois afin d’aider la Vieille Dame à surmonter les difficultés financières.

Seul joueur absent

«En grève personnelle» contre cette mesure salariale, l’ancien joueur de PSG, qui touche huit millions d’euros par an, n’a pas répondu favorablement à l’appel de la direction qui demandait un retour des joueurs en Italie pour y passer deux semaines en quarantaine avant la reprise des entraînements collectifs prévue le 18 mai. Rabiot est toujours en France et est le seul joueur de l’équipe à ne pas être encore rentré, précise le quotidien italien.

Le média affirme que son comportement a «irrité» la direction du club qui pointe un «manque de professionnalisme» et la mère et agent du sportif, Véronique Rabiot.

Celle-ci souhaiterait en effet que son fils de 25 ans quitte le club cet été, souligne la Stampa. Début mai, la presse italienne évoquait déjà un transfert à cause de performances non convaincantes depuis son arrivée en Serie A. Néanmoins, le footballeur est attendu en Italie le 13 mai, selon les informations du quotidien sportif l’Équipe.

Lire aussi:

Cet homme potentiellement «dangereux» recherché par la police pour avoir enlevé ses enfants - photo
«Je n’en ai pas les compétences»: quand Dupond-Moretti assurait ne jamais vouloir devenir ministre de la Justice - vidéo
«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Tags:
pandémie, salaire, Turin, football, Juventus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook