Sports
URL courte
388
S'abonner

Alors que la finale de la Coupe de France est disputée ce vendredi 24 juillet sur la pelouse du Stade de France, Kylian Mbappe a été touché à la cheville droite et a dû sortir du terrain en boitant, constate l'AFP.

L'attaquant vedette du PSG Kylian Mbappe est sorti sur blessure vendredi lors de la finale de Coupe de France contre Saint-Etienne, une mauvaise nouvelle pour les Parisiens a moins de trois semaines de la Ligue des champions, le grand objectif de la fin de saison, rapporte l'AFP.

Mbappé, à l'origine de l'ouverture du score de Neymar (14e), a été victime à la 25e minute d'un violent tacle du capitaine stéphanois Loïc Perrin, exclu pour ce geste après recours à l'arbitrage vidéo (VAR).

Touché à la cheville droite, le champion du monde français est sorti du terrain en boitant. Le PSG, qui doit jouer encore la finale de la Coupe de la Ligue contre Lyon le 31 juillet, jouera son quart de finale de C1 le 12 août.

Le PSG, qui doit jouer encore la finale de la Coupe de la Ligue contre Lyon le 31 juillet, disputera son quart de finale de Ligue des champions le 12 aout contre l'Atalanta Bergame, a Lisbonne.

Le club parisien, considere comme l'un des serieux favoris au sacre europeen, pourrait aussi perdre Thilo Kehrer, egalement sorti sur blessure un peu plus tot dans la rencontre (20e).

Une autre mauvaise nouvelle pour l'entraineur parisien Thomas Tuchel, qui compte peu de specialistes au poste d'arriere droit depuis le depart de Thomas Meunier le 30 juin, constate l'AFP.

Lire aussi:

«D’autres vaccins sont plus efficaces» qu’AstraZeneca: un début de revirement pour Macron?
Des policiers de plusieurs départements de France attaqués dans la nuit de samedi à dimanche
«Chasseurs de nuit», «crocodiles» et «cygne blanc»: les surprises du défilé aérien militaire à Moscou – images
Où est la France dans la liste des pays européens avec la plus grande part de leur population vaccinée?
Tags:
Coupe de France de football, Kylian Mbappé, football
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook