Sports
URL courte
1449
S'abonner

Le président de SOS Racisme, Dominique Sopo, a dénoncé les propos «scandaleux» du président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët estimant que le racisme dans le foot «n'existe pas ou peu».

Le président de la Fédération française de football Noël Le Graët a affirmé que le racisme «dans le sport et le foot en particulier n'existe pas ou peu» mardi 15 septembre dans une interview à BFM Business. Pour le président de SOS Racisme, Dominique Sopo, ces propos sont «scandaleux», relate l’AFP.

«Sur un match, il peut y avoir des écarts, mais dans l'ensemble, on a moins de 1% de difficultés. Il y en a eu mais vous savez, quand un black marque un but, tout le stade est debout. Le phénomène raciste dans le sport et dans le foot en particulier, n'existe pas, ou peu», a estimé le président de la FFF, qui s'exprimait deux jours après le match PSG-OM et l'incident entre Neymar et Alvaro Gonzalez.

Le chiffre mentionné par le dirigeant évoque celui du rapport de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, rendu public en mai 2019, qui dit que «moins d'un pour cent» des incidents recensés dans le foot amateur était «à caractère raciste ou discriminatoire», lors de la saison 2017-18.

Le dirigeant du foot français a regretté le comportement des joueurs des deux équipes qui «n'a pas été exemplaire, surtout à la fin».

Le racisme «circule dans le football»

«Pour régler un problème encore faut-il admettre qu'il existe. Là on a affaire à un dirigeant qui fait preuve d'une cécité volontaire, qui explique qu'il n'y a rien, et c'est d'ailleurs ce qu'il avait fait l'année dernière au sujet de l'homophobie», a réagi auprès de l'AFP Dominique Sopo, au lendemain des propos du président de la FFF.

«Quand on en est à ce genre de réflexion de la part d'un dirigeant de la FFF, on a de quoi être particulièrement choqué. Oui il y a du racisme qui circule dans le football, sur le terrain mais aussi dans ses instances dirigeantes. Il est peut-être le temps qu'il passe la main», a ajouté M.Sopo.

Une quinzaine de militants de SOS Racisme et de l'Union des Étudiants juifs de France (UEJF) ont organisé une «action éclair» de protestation devant le siège de la FFF à Paris et déployé une bannière «Racisme, sexisme, homophobie: c'est un peu Noël tous les jours».

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Tags:
racisme, football, SOS Racisme, Noël Le Graët
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook