Sports
URL courte
Par
51824
S'abonner

Un groupe de supporters marseillais a tenté de forcer le centre d’entraînement de La Commanderie, provoquant l’intervention des forces de l’ordre. Un mouvement de colère motivé par les résultats en berne du club. D’autres actions de protestation avaient déjà eu lieu.

Plusieurs centaines de supporters de l’Olympique de Marseille se sont massés devant La Commanderie et ont voulu forcer l’entrée du centre d’entraînement Robert-Louis-Dreyfus, rapporte RMC Sport.

Munis de pétards, de fumigènes et de banderoles, les supporters se sont aventurés jusqu’au pied du complexe sportif, comme le montrent des vidéos circulant sur les réseaux sociaux. Un arbre a pris feu à quelques mètres des bâtiments.

Les joueurs étaient bien présents à l’intérieur de l’édifice, en vue de préparer le match qui devait les opposer à Rennes, le soir même, et qui finalement été reporté.

Ces débordements ont entraîné l’intervention des forces de l’ordre, qui ont interpellé 25 individus.

Des signes avant-coureurs

Un peu plus tôt dans la journée, plusieurs banderoles avaient été tendues dans la Cité phocéenne, demandant notamment la démission du président Jacques-Henri Eyraud, et dénonçant le projet de Frank McCourt, propriétaire américain du club.

Le 20 janvier, une action similaire avait eu lieu, les supporters installant plusieurs banderoles dans un stade Vélodrome vide, pour la réception de Lens. Les inscription s’en prenaient alors clairement aux joueurs, et à la qualité du jeu proposé.

Le supporters sont échaudés par les résultats en berne du club, qui reste sur une série de quatre défaites d’affilée, toutes compétitions confondues. L’OM est actuellement classé 6e en Ligue 1, à 14 points du leader lyonnais. L’équipe a également été éliminée de toutes les compétitions européennes, établissant même un triste record de treize défaites à la suite en Ligue des Champions, en novembre dernier.

Lire aussi:

«Ça ne suffit pas»: les autorités exhortent les soignants à se faire vacciner «très rapidement»
Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Tags:
stade Vélodrome de Marseille, football, supporter, Olympique de Marseille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook