Sports
URL courte
Par
0 22
S'abonner

La ville de Fukushima, théâtre en 2011 d'une catastrophe nucléaire, a annoncé samedi sa décision de bannir le public des enceintes olympiques, à la suite de Tokyo, jetant un nouvelle ombre sur les JO d'été qui commencent le 23 juillet.

Les organisateurs avaient annoncé jeudi l'interdiction des spectateurs à Tokyo, la ville-hôte, face à la reprise de l'épidémie de COVID-19, mais avaient assuré que les épreuves prévues à Fukushima et dans d'autres préfectures seraient ouvertes au public.

Fukushima accueille des matches de baseball et de softball.

"La hausse des contaminations (au COVID-19) dans notre préfecture ne prête pas à l'optimisme", a justifié samedi le gouverneur de Fukushima, Masao Uchibori, lors d'une conférence de presse.

Lire aussi:

Un policier a mortellement neutralisé un automobiliste à Marseille
«Une menace pour la démocratie»: Emmanuel Macron s’insurge contre les anti-pass sanitaire
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
«Pète-lui la gueule!»: Mélenchon craque complètement face à un passant – vidéo
Tags:
JO 2020, Tokyo, Fukushima, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook