Les Belges après leur victoire sur le Brésil en quarts du Mondial 2018

À quelques jours de l’Euro de football, plusieurs joueurs belges refusent de se faire vacciner

© Sputnik . Vladimir Astapkovitch
Championnat d'Europe de football
URL courte
Par
14814
S'abonner

S’il n’a pas été recommandé aux Bleus de se faire vacciner pendant l’Euro par crainte des effets secondaires, des joueurs belges ont choisi de ne pas le faire avant. Face à la polémique due à cette décision, leur entraîneur a expliqué qu’il cherchait à obtenir la meilleure performance possible des Diables rouges.

Alors que l’Euro 2020 débute dans une semaine, la vaccination de l’équipe nationale belge, et notamment le refus de certains joueurs de se faire injecter le vaccin, a entraîné une polémique, à laquelle Roberto Martinez, entraîneur des Diables rouges (l’équipe belge), a apporté quelques explications.

«Je pense qu’on en fait toute une affaire pour rien», a-t-il lancé pendant une conférence de presse tenue le 2 juin, soit le jour suivant la vaccination des footballeurs. «La décision de vacciner ou pas un joueur est faite au cas par cas en fonction des informations médicales dont on dispose.»

Il a ajouté que si «certains joueurs ont déjà contracté le Covid et ont les anticorps», ou «ont été blessés durant la saison» ou ont été «déjà vaccinés dans leur club», «d’autres se feront vacciner quand le tournoi touchera à sa fin».

«On prend en compte aussi les informations sur la performance des joueurs […]. Le but, c’est d’être le plus en sécurité possible et d’être dans les meilleures conditions pour affronter les matches qui nous attendent», a tranché M.Martninez.

Marc Van Ranst, qui a conseillé l’Union belge de football, a quant à lui expliqué au Nieuwsbald qu’il s’agissait d’«une solution pragmatique»:

«L’équipe va passer le mois à venir dans une bulle fermée». 

Effets secondaires redoutés durant la compétition

Quant à l’Union des associations européennes de football (UEFA), organisatrice du championnat, elle «n’a pas recommandé la vaccination des personnes participants à l’Euro».

Le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, avait quant à lui expliqué que la vaccination était un choix personnel pour les 26 joueurs, contre les 23 sélectionnés d’habitude pour une équipe nationale. Un changement adopté cette année par l’UEFA en raison des risques collatéraux de la pandémie.

«Durant la compétition, il n’y aura pas de vaccination car il faut faire attention aux effets secondaires», a déclaré le 26 mai M.Deschamps. «Pendant la préparation, pourquoi pas», a-t-il cependant dit en soulignant que la vaccination était «la seule solution qui nous permet de lutter contre ce virus».

Lire aussi:

Une personne vaccinée peut-elle être considérée comme cas contact?
Découverte d’un charnier au Canada: qui étaient ces enfants victimes de la mission civilisatrice imposée par l’Occident?
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
Tags:
vaccination, Euro 2020, football, Bleus, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook