France

L'affaire Mila

Le 18 janvier 2020, une lycéenne de 16 ans appelée Mila tenait des propos très critiques sur l’islam lors d'un live sur Instagram. Menacée de mort à de très nombreuses reprises, elle a porté plainte. Le hashtag #JesuisMila a fait son apparition sur les réseaux sociaux afin de la soutenir. La jeune fille a été déscolarisée en raison des menaces qui pèsent sur sa personne. Elle est désormais sous protection policière.

Cette affaire a donné lieu à différentes appréciations sur le droit au blasphème, et à un mea culpa de la ministre de la Justice, qui avait semblé le remettre en cause.