Ecoutez Radio Sputnik
    Dossier
    International

    Crise politique en Bolivie et départ d'Evo Morales en novembre 2019

    Des manifestations ont débuté en Bolivie après la présidentielle du 20 octobre 2019. Carlos Mesa, le principal rival d'Evo Morales, a refusé de reconnaître la victoire du Président Morales et l’armée et la police ont exigé que ce dernier quitte le pouvoir. Evo Morales, ainsi que son vice-Président Alvaro Garcia Linera et les dirigeants des deux chambres du parlement ont annoncé leur démission le 10 novembre pour mettre fin aux actions de protestation. M.Morales est parti pour le Mexique qui lui avait accordé l’asile politique.