Ecoutez Radio Sputnik

    Dossier

    International

    Cyberattaque Wannacry

    Une attaque informatique de grande ampleur a fait plus de 200 000 victimes dans au moins 150 pays depuis le 12 mai. Les pirates ont utilisé une faille dans le système d'exploitation Windows pour diffuser un « rançongiciel », un virus qui bloque les ordinateurs jusqu'au versement d'une rançon.

    Cette attaque a affecté les hôpitaux britanniques, le constructeur automobile français Renault, le système bancaire russe, le groupe américain FedEx ou encore des universités en Grèce et en Italie.