Ecoutez Radio Sputnik

    Dossier

    International

    Décision de Trump sur le Golan: réactions et conséquences

    Le 21 mars, Donald Trump a annoncé, sur son compte Twitter, qu'il reconnaissait la souveraineté israélienne sur la partie du Golan syrien dont Israël s'était emparé en 1967 et que l'État hébreu a depuis annexée. Le 25 mars, en marge des négociations avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, Donald Trump a apposé sa signature sur un document qui reconnaît la souveraineté d'Israël sur le plateau du Golan.

    Depuis 1967, Israël occupe quelque 1.200 km2 du plateau du Golan qui appartenait à la Syrie avant la guerre des Six Jours. En 1981, le parlement israélien a adopté la Loi sur les hauteurs du Golan, proclamant unilatéralement la souveraineté de l'État hébreu sur ce territoire. Quoi qu'il en soit, la communauté internationale n'a jamais reconnu cette annexion.