© Ruptly .

L’aviation russe révèle dans des zones civiles inhabitées des véhicules militaires appartenant prétendument à l'État islamique.

Lire aussi:

Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
«Reprenons le contrôle!»: les démissionnaires de l’UPR fondent un nouveau mouvement souverainiste, Asselineau réagit
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Tags:
armes russes, frappe aérienne, aviation, Etat islamique, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de vidéos

  • Virus
    Dernière mise à jour: 18:17 04.08.2020
    18:17 04.08.2020

    Covid-19: pourquoi «laisser les jeunes se contaminer» est une mauvaise idée

    Par

    L’infectiologue Éric Caumes a suggéré de laisser les jeunes se contaminer entre eux afin de favoriser l’immunité collective. Depuis, les critiques fusent. Frédéric Bizard, président du think tank «Institut Santé», décortique cette proposition controversée.

  • Twitter
    Dernière mise à jour: 18:54 31.07.2020
    18:54 31.07.2020

    «Blasphème»: les appels au boycott font rage sur Twitter

    Par

    Sur Twitter, les appels au boycott vont bon train cette semaine. Les twittos ont ciblé deux comptes: le très parodique «@_dieuoff» d’une part et celui de Netflix. Deux comptes bien différents, mais avec un point commun: tous deux se sont vus pointés du doigt pour «blasphème». On vous explique pourquoi en 2 minutes.

  • Beyrouth, Liban
    Dernière mise à jour: 14:55 31.07.2020
    14:55 31.07.2020

    Le Liban s’est-il tiré une balle dans le pied en critiquant Paris?

    Par

    Sous tension, le gouvernement libanais peut-il perdre le puissant soutien de la France? Le Premier ministre libanais a répondu aux impatiences du chef de la diplomatie française, qui était récemment en visite à Beyrouth. Si dans un premier temps, Hassan Diab a critiqué Jean-Yves Le Drian, il a dû rapidement faire machine arrière. Analyse.

  • Protoxyde d’azote: le gaz hilarant ne fait pas rire les députés
    Dernière mise à jour: 17:11 30.07.2020
    17:11 30.07.2020

    Protoxyde d’azote: le gaz hilarant ne fait pas rire les députés

    Par

    Depuis des années, le gaz hilarant fait un tabac chez les jeunes, non sans risques. Dès 2019, le Sénat a voté pour en interdire la vente aux mineurs, mais l’Assemblée nationale n’examinera la loi qu’en mars 2021. Pendant ce temps, le phénomène prend de l’ampleur. Certains élus s’impatientent et ont décidé d’agir. Retour en 2 minutes sur le «proto».