Ecoutez Radio Sputnik
    © Sputnik .

    Nasrin Abdallah est la commandante en chef des unités de protection des femmes (YPJ). Une de nos correspondantes a pu rencontrer celle qui est à tête d’un bataillon constitué uniquement de femmes de nationalités et de confessions diverses et qui se battent contre Daech en Syrie.

    Après une rencontre au Centre Culturel Kurde de Paris, elle a pu l'accompagner dans un pèlerinage avec quelques dizaines femmes kurdes pour déposer des fleurs à l'endroit où avaient été retrouvés les corps des trois femmes activistes kurdes abattues en 2013:

    « Sakyné, Fidan et Leila Kurt sont un vrai patrimoine pour leur peuple. Et la lutte qu'on mène actuellement dans notre patrie s'inspire de leur exemple. Quels que soient les malfaiteurs qui tâchent de nous tuer et nous priver du droit de vivre chez nous, ils doivent savoir que l'esprit des femmes, qu'ils ont tuées, reste avec nous. Des milliers de personnes font leur pèlerinage à cet endroit pour y trouver de l'inspiration. Auparavant nous n'allions que dans des mosquées pour la prière et bénédiction. Maintenant ce lieu est devenu sacré pour le peuple kurde et c'est là où nous venons pour prier et avoir une bénédiction. Si un jour toutes les femmes du monde veulent être libres et émancipées, ça leur vaut la peine de venir visiter ce lieu. Parce que Sakyné, Fidan et Leila sont un symbole de l'indépendance et de la liberté. Celui qui est mort pour sa patrie — est devenu immortel! »

    Dans son interview exclusive à Sputnik, Nasrin Abdallah parle de l'importance du rôle de la femme dans la guerre et dans la vie quotidienne d'un monde patriarcal. Elle revient sur les peurs des combattants de Daech, et sur celles que devraient avoir toutes les femmes de la planète. Nasrin Abdallah sait comment éliminer Daech mais si l'Occident et ses alliés ne reconnaissent pas les kurdes comme une force légale, cela est impossible. Nasrin Abdallah parle de la vraie force féminine présente en chaque femme, une force qui peut aider à combattre le mal, la tyrannie et le terrorisme.
    Retrouvez L'interview exclusive de Nasrin Abdallah demain sur notre site.

    Lire aussi:

    Nasrin Abdallah: Daech c’est rien, ce qu’on veut anéantir c’est la domination masculine
    Les visages féminins du référendum kurde
    Poutine: aucune raison de rompre avec les Kurdes
    Tags:
    femmes, lutte antiterroriste, Kurdes, Etat islamique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus de vidéos