Maciej Rybus

Maciej Rybus: «La Russie ne manquera pas de sortir de son groupe au Mondial 2018»

© Sputnik . Alieksiej Filipow
Opinions
URL courte
11231

À l’approche de la Coupe du Monde de football 2018, Sputnik a eu l’occasion de s’entretenir avec le footballeur polonais de niveau international Maciej Rybus qui connaît bien la Russie à force d’y jouer depuis des années.

La Premier League russe est sans doute meilleure que la polonaise, a supposé dans un entretien accordé à Sputnik le footballeur polonais Maciej Rybus, qui évolue actuellement au Lokomotiv Moscou et dans l'équipe nationale de la Pologne au poste de milieu de terrain.

​«J'ai bien l'impression qu'elle est meilleure. Le football russe ne fait que se développer. Il y aura sous peu la Coupe du Monde et les conditions pour le jeu seront meilleures, beaucoup de stades modernes ayant été construits. J'ai joué quatre ans au Terek Grozny, une année en France et même après mon retour, un an après, j'ai constaté que le niveau s'était amélioré», a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

​Et d'ajouter que le Mondial en Russie comptait beaucoup pour lui personnellement.

«J'ai raté un grand tournoi. […] Et j'attends avec impatience ce championnat», a avoué M.Rybus.

Évaluant les chances de la Pologne à la Coupe du Monde de football en Russie, il a espéré que la sélection polonaise sortirait de son groupe.

«Je ne dirais pas qu'il s'agisse d'un groupe facile. […] Le premier match contre le Sénégal à Moscou sera crucial parce qu'il faut engranger des points. Il serait évidemment bien de gagner le premier match. […] On va voir. Il s'agit d'un tournoi où tout peut arriver», a relevé M.Rybus.

Selon celui-ci, pour ce qui est de la sélection russe, ses derniers matchs n'incitent pas à l'optimisme.

«L'équipe les a perdus, mais on ne doit pas oublier qu'elle avait joué contre des sélections très fortes, celles du Brésil, de la France et de l'Argentine. Pourtant, l'image de la sélection de Russie pourrait s'avérer trompeuse», a estimé le Polonais.

Et de rappeler que dans son groupe, il n'y aurait pas d'équipes aussi fortes qu'elle.

«Je pense qu'avec le soutien de ses supporters, la Russie ne manquera pas de sortir de son groupe au Mondial 2018», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

Du 14 juin au 15 juillet prochains, le monde entier va vivre à l'heure de la Coupe du monde, 21e du nom. En tant qu'équipe hôte du tournoi, la sélection russe n'a pas pris part aux qualifications et a été qualifiée d'office.

Lire aussi:

Le Mondial en Russie est le meilleur de toute l’Histoire, selon Opta Sports
Mondial 2018: la sélection iranienne s’y prépare
Hervé Mathoux: «Si la Russie arrive en quarts, ce sera un Mondial réussi»
Tags:
groupe, sélection, stade, supporter, match, football, Mondial 2018, Sputnik, Pologne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik