la Coupe du Monde 2018 Telstar 18

Quel est le lien entre le Mondial 2018 en Russie et de la canne à sucre brésilienne?

© Sputnik . Alexander Wilf
Actualités du Mondial 2018
URL courte
La Russie, pays hôte du Mondial 2018 (144)
0 91
S'abonner

Il est impossible d’imaginer le football sans le Brésil, et la participation de ce pays à la Coupe du Monde en Russie ne se limitera pas aux matchs de la sélection brésilienne et à l’arrivée de ses supporters. Le ballon rond officiel du Mondial sera fabriqué à partir de matériaux brésiliens, a déclaré à Sputnik un industriel brésilien.

Le matériel à partir duquel ce ballon rond est confectionné s'appelle Keltan Eco, nom provenant du mot «écologie», a raconté dans un entretien accordé à Sputnik Marcos Oliveira, directeur des ventes et du marketing d'Arlanxeo, entreprise qui se trouve à Triunfo, dans l'État brésilien du Rio Grande do Sul.

«Il s'agit de l'éthylène écologique qui est extrait de la canne à sucre. Cette matière couvre la surface du ballon, en lui donnant l'élasticité requise», a précisé l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter que de pareils ballons avaient déjà été utilisés par différents clubs, y compris par le Real Madrid.

«L'aspect écologique constituait le principal critère pour fabriquer le ballon officiel du Mondial en Russie», a souligné M.Oliveira.

Le Mondial 2018 se déroulera du 14 juin au 15 juillet dans 12 stades de 11 villes russes: Moscou, Kaliningrad, Saint-Pétersbourg, Volgograd, Kazan, Nijni Novgorod, Samara, Saransk, Rostov-sur-le-Don, Sotchi et Iekaterinbourg.

Dossier:
La Russie, pays hôte du Mondial 2018 (144)

Lire aussi:

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
«On va te décapiter la tête»: le maire du VIIIe à Lyon menacé - photos
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Tags:
ballon, football, écologie, Mondial 2018, Real Madrid, Sputnik, Marcos Oliveira, Brésil, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook