Andrés Guardado

Orgie de footballeurs mexicains: et qu’en pensent leurs coéquipiers?

© AP Photo / Rick Scuteri
Actualités du Mondial 2018
URL courte
342

Alors que neuf footballeurs mexicains, sélectionnés pour le Mondial, ont été visés par la presse de leur pays pour avoir succombé au péché de chair en compagnie d'une trentaine de prostituées, leurs coéquipiers n’y voient rien de mal.

Andrés Guardado, le milieu de terrain de l'équipe nationale mexicaine, a commenté l'orgie organisée par ses coéquipiers avec une trentaine de prostituées, fortement fustigée par les médias nationaux mexicains.

«Plus que des footballeurs, nous sommes des êtres humains et en tant que tels nous pouvons faire ce que nous voulons en privé. Je ne crois pas que nous ayons manqué de discipline», a appuyé le milieu de terrain Andrés Guardado, cité par le Figaro.

Le sélectionneur mexicain Juan Carlos Osorio a déclaré vendredi que «c'était le temps libre» de ses joueurs. La fédération mexicaine avait déjà fait savoir qu'elle était du même avis.

Neuf footballeurs, sélectionnés pour la Coupe du Monde qui se déroulera prochainement en Russie, ont été visés par la presse de leur pays pour avoir succombé au péché de chair en compagnie d'une trentaine de prostituées, en fêtant ainsi leur départ pour l'Europe.

Cette «orgie de 24 heures» a eu lieu le week-end dernier à Mexico, juste après la victoire de l'équipe nationale face à l'Ecosse, lors d'un match de préparation du Mondial.

Le Mexique a atteint les huitièmes de finale lors des six dernières Coupes du monde et affrontera l'Allemagne, la Corée du Sud et la Suède dans le groupe F.

Lire aussi:

Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
Le nombre de personnes éborgnées par des LBD en France se compte en dizaines - photos
Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
Tags:
football, Mondial 2018, Mexique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik