Les compagnes des footballeurs les plus séduisantes

Ces femmes séduisantes qui inspireront les footballeurs pendant la Coupe du Monde (images)

© AFP 2018 KENZO TRIBOUILLARD
Actualités du Mondial 2018
URL courte
Mondial 2018: Plus que du foot (28)
9138

Le rôle des compagnes des footballeurs dans leurs victoires n’est pas mineur. Qui a le plus de chance de remporter le Mondial 2018? À vous de juger.

Il ne reste que deux jours avant le coup d'envoi de la Coupe du Monde qui se tiendra en Russie du 14 juin au 15 juillet. Ce n'est pas seulement les footballeurs qui attireront l'attention lors de cette compétition sportive, mais aussi leurs épouses et petites amies.

Voici les huit plus belles compagnes, selon Sputnik, des joueurs de football qui participeront au Mondial.

Sara Salamo, la petite amie du footballeur espagnol Isco

Anna Lewandowska, l'épouse de l'attaquant polonais Robert Lewandowski

Georgina Rodriguez, la fiancée de Cristiano Ronaldo

Публикация от Georgina Rodríguez (@georginagio) 15 Мар 2018 в 3:28 PDT

Ruby Mae, la petite amie du joueur anglais Dele Alli

🚀VEGAS🍹

Публикация от • Ruby Mae • (@rubymae3223) 26 Май 2018 в 10:01 PDT

Shakira, la petite amie du défenseur de l'équipe espagnol Gerard Piqué

Antonella Roccuzzo, l'épouse de l'attaquant argentin Lionel Messi

Edurne Garcia, la petite amie du gardien de but espagnol David de Gea

Публикация от Edurne (@edurnity) 23 Апр 2018 в 6:47 PDT

Marina Luczenko, la petite amie du gardien de but Wojciech Szczęsny

Magali Aravena, l'épouse du footballer argentin Eduardo Salvio

 

Dossier:
Mondial 2018: Plus que du foot (28)

Lire aussi:

La météo apocalyptique à Moscou fait penser à ses habitants à rentrer à la nage (images)
Des fans étrangers débarquent à Moscou et… font une fête grandiose (vidéos, photos)
Ces femmes ont fait craquer les footballeurs les plus riches du monde (images)
Tags:
épouse, joueur, football, Mondial 2018, Gerard Piqué, Robert Lewandowski, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik