femmes russes

Aux femmes russes de décider que faire avec les fans de foot étrangers, selon le Kremlin

© Sputnik . Vladimir Astapkovich
Actualités du Mondial 2018
URL courte
9244

La décision d’avoir ou non des relations avec des supporters étrangers pendant le Mondial est du seul ressort des femmes russes, qui sont les meilleures au monde, selon le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

La question des relations avec des fans de foot étrangers venus en Russie pour soutenir leur équipe à la Coupe du Monde ne regarde que les femmes russes, estime le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov.

«En ce qui concerne les femmes russes, elles se débrouilleront, sans doute, toutes seules pour régler toutes ces questions. Ce sont les meilleures femmes au monde », a-t-il déclaré aux journalistes en guise de commentaire aux propos de la présidente de la commission pour les questions de la famille, des femmes et des enfants à la Douma, Tamara Pletneva, qui avait appelé les femmes russes à ne pas avoir de relations sexuelles avec des étrangers pendant le Mondial.

« Cela n'a rien à voir avec notre domaine de compétence et l'administration du Président », a ajouté M.Peskov.

Il a également appelé à prêter attention à l'inscription en bas du passeport de supporter: « Dis non au racisme ».

« C'est, sans doute, la meilleure caractéristique du climat de fête et de la façon dont la Russie se plonge dans cette ambiance de fête », a signalé le porte-parole du Kremlin.

Le mercredi 13 juin, Tamara Pletneva, présidente de la commission pour les questions de la famille, des femmes et des enfants à la chambre basse du parlement russe, a appelé ses compatriotes à ne pas avoir de relations sexuelles avec les étrangers pendant le Mondial, craignant que des enfants puissent naître dans des familles incomplètes, car leurs pères rentreraient dans leur pays.

Lire aussi:

Russie: un député accusé de harcèlement sexuel
La femme syrienne ou comment la guerre a redistribué les rôles au sein de la société
Trois blondes candidates déclarées à la présidentielle russe de 2018
Tags:
femmes, relations, Mondial 2018, Dmitri Peskov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik