Un fan argentin à Moscou

Mondial: privés de télévision, des prisonniers argentins entament une grève de la faim

© Sputnik . Ilia Pitalev
Actualités du Mondial 2018
URL courte
111

Les détenus d’une prison argentine ont lancé une grève de la faim en exigeant le rétablissement du signal de télévision pour pouvoir regarder les matchs du Mondial, selon le site d’information Publimetro.

Dans une prison argentine, les détenus ont présenté un recours en habeas corpus à la justice parce que «les chaînes du câble ne marchent pas», et ce à quelques heures du début de la Coupe du Monde, estimant que regarder les matches était un droit inaliénable.

Pour appuyer leur revendication les prisonniers ont entamé une grève de la faim.

«Nous avons pris la décision de ne pas recevoir la ration de midi et du soir jusqu'à ce que ce problème soit résolu», ont déclaré des prisonniers cités par Publimetro.

À leur grand regret, la juge qui examinait la requête n'a pas trouvé de motif d'habeas corpus. Et ainsi les prisonniers resteront privés de Coupe du Monde.

Le Mondial 2018 débute ce 14 juin au stade Loujniki de Moscou où la Russie affrontera l'Arabie saoudite au cours du match d'ouverture.

Lire aussi:

Mondial 2018: Poutine ne ratera pas le match d’ouverture
Comment s’est déroulé l’échange de prisonniers dans le Donbass
Israël refuse de négocier avec les détenus palestiniens en grève de la faim
Tags:
télévision, grève de la faim, détenus, Mondial 2018
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik