Maradona pendant le match Argentine-Islande

Accusé d’avoir commis un geste raciste dans un stade, Maradona s’explique

© Sputnik . Anton Denisov
Actualités du Mondial 2018
URL courte
11132

Diego Maradona a «tiré ses paupières sur le côté dans un geste clairement raciste», affirment des journalistes britanniques qui se trouvaient samedi dans la même tribune du stade moscovite du Spartak que la star du foot argentin.

Diego Maradona a donné ce dimanche sa version d'un échange non verbal avec un supporter asiatique lors d'un match de la Coupe du Monde à Moscou. Le geste fait samedi par le footballeur pour répondre aux fans sud-coréens a été repéré par des journalistes de la télévision britannique travaillant au stade du Spartak lors du match nul 1-1 de la sélection argentine contre l'Islande et perçu par eux comme raciste, rapporte AP. 

Maradona a esquissé « un sourire, un baiser et une vague, puis a tiré ses paupières sur le côté dans un geste clairement raciste», a déclaré le diffuseur Jacqui Oatley sur Twitter. Un deuxième radiodiffuseur britannique a écrit qu'il avait également vu l'incident.

L'Argentine est un ambassadeur officiel de la FIFA et a assisté au match dans une loge VIP avec un groupe d'anciens joueurs reconnus comme des «FIFA Legends».

Sur le compte Facebook de Maradona, un message a été posté tôt ce dimanche en espagnol, en anglais et en italien, cherchant à expliquer l'incident, qui semblait enfreindre les règles anti-discrimination de la FIFA.

«Je comprends mieux que quiconque que pendant la Coupe du Monde, on cherche des nouvelles partout», a écrit Maradona, ajoutant qu'il avait vu «un garçon asiatique portant un maillot de l'Argentine».

«De loin, j'ai essayé de leur dire à quel point il me semblait que même les Asiatiques nous encourageaient, et c'est tout, les gars, allez.»
Les statuts de la FIFA interdisent les actes de discrimination de la part des équipes, des officiels et des supporters lors des matches qu'elle organise.

Lire aussi:

La FIFA condamne Maradona pour ses critiques contre l'arbitre du match Angleterre-Colombie
Don’t Cry For Me Argentina! La Fifa aurait rompu avec Maradona
«Main de Dieu» et «but du siècle»: il y a 30 ans naissait la légende Maradona
Tags:
Diego Maradona, Islande, Argentine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik