Hubert Wirth

«L’état des routes est excellent»: arrivé au Mondial en tracteur, cet Allemand témoigne

© REUTERS / Vasily Fedosenko
Actualités du Mondial 2018
URL courte
10530

L’état des routes en Russie? Celui qui a parcouru quelque 2.500 km en tracteur pour rejoindre la capitale russe et assister aux matchs de la Coupe du Monde en sait quelque chose.

L’Allemand Hubert Wirth, qui a opté pour un moyen de transport bien inhabituel pour rejoindre Moscou qui accueille ces jours-ci des matchs de la Coupe du Monde, a livré son évaluation de l’état des routes russes lors d’une rencontre avec des journalistes qui s’est déroulée dimanche. 

«En Russie, l’état des routes est excellent. Je n’ai aucun mal à le dire. Au volant de mon tracteur, je n’ai eu aucun problème», a-t-il avoué à Sputnik.

Pour rejoindre la capitale du pays hôte du Mondial 2018, Hubert Wirth et son chien Hex ont parcouru plus de 2.500 kilomètres de Forchheim à bord d’un tracteur fabriqué en 1936. Parti de chez lui le 15 mai, il a atteint Moscou le 14 juin, soit le jour du coup d’envoi de la fête du ballon rond.

Lire aussi:

Hallo Moskau: un fan allemand est arrivé à Moscou en tracteur pour le Mondial
À 81 ans, il rejoint Saint-Pétersbourg depuis l’Allemagne à bord de son vieux tracteur
Tokyo embauchera des «robots-tracteurs» parlants pour combler le manque d'agriculteurs
Tags:
tracteurs, Mondial 2018, Moscou, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik