Diego Maradona pendant le match entre la France et l'Argentine

Don’t Cry For Me Argentina! La Fifa aurait rompu avec Maradona

© Sputnik . Vladimir Astapkovitch
Actualités du Mondial 2018
URL courte
13146

La Fifa aurait décidé de retirer à Diego Maradona son statut d’ambassadeur pendant le Mondial en Russie suite au comportement de la légende du football pendant le match du groupe D entre le Nigeria et l’Argentine (1:2), selon un journal péruvien.

Diego Maradona pourrait être privé de son statut d'ambassadeur de la Fifa en Russie suite à l'incident survenu lors du match du groupe D entre l'Argentine et le Nigeria à Saint-Pétersbourg, quand il a distribué des doigts d'honneur en tribunes en guise de célébration du but victorieux de l'Albiceleste, a annoncé le quotidien péruvien Diario Correo.

Il a été du moins rappelé à l'ordre par le responsable de l'organisation du tournoi pour la Fifa, Colin Smith.

«Maradona est évidemment l'un des plus grands footballeurs de tous les temps. Avoir des stars comme Diego à nos côtés est forcément un plus. Nous attendons de la part de tous les joueurs, anciens joueurs, staffs et supporters présents, qu'ils se comportent de manière respectueuse», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse vendredi.

Le service de presse de la Fifa n'a pas confirmé les informations du média péruvien.

«Maradona fait partie du programme Légendes de la Fifa», s'est-il contenté d'indiquer, renvoyant les journalistes au commentaire livré par Colin Smith.

Selon le Diario correo, en Russie Maradona fait partie d'un groupe de légendes du football complètement pris en charge par la Fifa. Selon ces informations, pendant son séjour en Russie il touche 11.000 euros par jour et se déplace gratuitement à bord d'un avion privé.

Lire aussi:

La FIFA condamne Maradona pour ses critiques contre l'arbitre du match Angleterre-Colombie
Maradona se lance dans une danse avec des gitanes à Moscou (vidéo)
Maradona se dit prêt à diriger l’équipe de football russe
Tags:
ambassadeur, FIFA, Colin Smith, Diego Maradona
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik