Domagoj Vida

«Gloire à l’Ukraine!»: un footballeur croate risque la suspension (vidéo)

© Sputnik . Grigory Sysoev
Actualités du Mondial 2018
URL courte
331049

Après un intense match de quart de finale entre la Croatie et la Russie, qui s’est terminé aux tirs au but, le défenseur croate Domagoj Vida a filmé une courte vidéo en dédiant la victoire de son équipe à l'Ukraine avec la phrase «Gloire à l’Ukraine!». Toutefois, la Fifa a peu apprécié ce geste et a ouvert une enquête contre le joueur.

Le footballeur croate Domagoj Vida, qui a marqué le deuxième but à la 101e minute du match Russie-Croatie, a filmé une vidéo controversée de neuf secondes, dans laquelle il crie «Gloire à l'Ukraine!», une phrase qui a gagné en notoriété en tant que slogan antirusse des nationalistes ukrainiens pendant et après le coup d'État de 2014 dans le pays.

Sur la séquence, l'ancien international croate Ognjen Vukojević, à côté de Vida, déclare: «C'est une victoire pour le Dynamo [Kiev] et pour l'Ukraine.»

Le message a ensuite été supprimé de la page Instagram de Vukojević, mais il était trop tard: la vidéo avait été partagée sur de nombreux comptes des réseaux sociaux.

La vidéo a attiré attention de la Fifa, qui peut imposer au joueur une sanction conformément au code disciplinaire de ses compétitions.

Selon le code disciplinaire de la Fédération internationale, les messages à caractère politique peuvent coûter à un footballeur deux matchs de suspension assortis d'une amende de 5.000 francs suisses (environ 4.300 euros).

Vida a déclaré plus tard à Sports.ru qu'il ne s'agissait pas d'un message politique mais que c'était une «blague».

«Cette victoire est pour la Croatie. Pas de politique. C'est une blague. J'ai des amis là-bas depuis le Dynamo Kiev [dont il a porté les couleurs entre 2013 et 2017, ndlr.], je ne voulais rien dire d'autre. Je ne veux pas attirer la politique dans le sport. J'aime les Russes, j'aime les Ukrainiens, j'aime les Brésiliens, j'aime tout le monde», a-t-il déclaré.

Lire aussi:

Le Croate Vida écope d’un avertissement de la Fifa pour son cri «Gloire à l’Ukraine!»
La Croatie sur le terrain du nationalisme footballistique
La «Gloire à l’Ukraine» coûte son poste à un expert de la sélection croate
Tags:
Domagoj Vida, Croatie, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik