Vladimir Poutine et Gianni Infantino lors de la cérémonie de remise du trophée du Mondial 2018

Poutine: la Russie peut être fière d'avoir si bien organisé le Mondial

© Sputnik . Mikhail Voskressenski
Actualités du Mondial 2018
URL courte
28871

La Russie peut être fière d'avoir si bien organisé le Mondial et la finale France-Croatie a aussi été excellente, d'après le Président Vladimir Poutine.

La Russie peut être fière d'avoir si bien organisé le Mondial et la finale France-Croatie a aussi été excellente, a déclaré dimanche le Président russe Poutine après la victoire des Bleus en finale de la Coupe du Monde.

«Nous pouvons sans doute être fiers d'avoir si bien organisé ce tournoi. Nous l'avons fait tant pour nos supporters, les amateurs de sport russes, que pour les amateurs de sport du monde entier. Et nous avons réussi, compte tenu de tous les aspects de cet événement grandiose», a indiqué M.Poutine.

Il a précisé que les supporters munis d'un Fan ID pourraient bénéficier d'un régime sans visa en Russie jusqu'à la fin de 2018.

M.Poutine a félicité son homologue français Emmanuel Macron et la Présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic, présents au stade Loujniki de Moscou, à l'occasion d'une finale excellente.

«Le match d'aujourd'hui a été excellent. 4-2 en finale, je ne l'ai jamais vu […]. Je suis certain que tous les fans de sport et de foot du monde entier avaient les mains qui tremblaient pendant tout le match. Les deux équipes ont été formidables, elles ont offert un football d'attaque et je suis sûr que tout le monde l'a aimé», a estimé le Président.

Le chef d'État russe a également apprécié le jeu de l'équipe nationale qui s'était arrêtée en quarts après sa défaite face à la Croatie.

«Qu'ai-je surtout aimé? Nos gars ont montré qu'ils avaient du caractère et ils ont bien joué. Ils ont lutté jusqu'au bout. Je crois que c'est le plus important», a noté M.Poutine.

Le Mondial 2018 s'est déroulé du 14 juin au 15 juillet dans 12 stades de 11 villes russes: Moscou, Kaliningrad, Saint-Pétersbourg, Volgograd, Kazan, Nijni Novgorod, Samara, Saransk, Rostov-sur-le-Don, Sotchi et Ekaterinbourg. C'était la première Coupe du Monde en Europe de l'Est et le premier tournoi international de ce niveau organisé à la fois en Europe et en Asie.

Lire aussi:

Poutine révèle ce qu’il attend du match France-Croatie
Après un match difficile, la Russie quitte le Mondial la tête haute
Nicolas Sarkozy en Russie pour la finale France-Croatie du Mondial
Tags:
passeport de supporter, finale, match, football, Mondial 2018, Kolinda Grabar-Kitarovic, Emmanuel Macron, Vladimir Poutine, Croatie, Moscou, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik