Kolinda Grabar-Kitarović

Pourquoi la Présidente croate ne regrette pas de s’être prise une averse au Mondial

© REUTERS / Darren Staples
Actualités du Mondial 2018
URL courte
Mondial 2018 (186)
10897

Alors que les Bleus, champions du monde, saluaient un à un les Présidents russes, français et croate au stade Loujniki le 15 juillet, un véritable déluge s’est abattu sur Moscou. Kolinda Grabar-Kitarovic a ainsi passé de longues minutes sous la pluie, mais n’y a porté aucune attention, a-t-elle avoué dans un entretien à un journal russe.

La Présidente croate a été tellement émue par ce qui c'était passé au stade Loujniki après que l'équipe de France a remporté la Coupe du Monde qu'elle n'a pas remarqué la «bonne douche froide» tombée du ciel de Moscou ce jour-là, a indiqué Kolinda Grabar-Kitarovic dans une interview au journal russe Kommersant. Elle a ainsi ignoré le parapluie qui lui avait été apporté.

«On dirait que je n'ai pas fait attention au fait qu'il pleuvait jusqu'à ce qu'elle [la pluie, ndlr] ne soit terminée. Ma coiffure et ce à quoi je ressemblais, tout ça n'avait aucune importance pour moi, je ne pensais qu'aux joueurs, qu'à ceux qui avaient regardé le football dans notre patrie et partout dans le monde, à ceux qui nous avaient soutenus», a-t-elle notamment fait savoir au journal.

Et d'ajouter:

«Donc, ce parapluie m'était égal, j'étais émue et en même temps je m'inquiétais pour nos joueurs, du fait qu'ils étaient déçus de ne pas avoir remporté la coupe. En particulier, quand j'ai vu Luka Modric qui s'est approché de moi avec la récompense de meilleur joueur de ce tournoi», a-t-elle affirmé.

La Présidente croate a en outre avoué qu'elle comprenait la langue russe.

«Si vous parlez lentement, je comprendrai le russe, mais je ne l'ai jamais étudié», a-t-elle souligné.

Lors de sa visite en Russie à l'occasion de la Coupe du Monde de football, Kolinda Grabar-Kitarovic a invité le Président Vladimir Poutine à se rendre en Croatie.

Dossier:
Mondial 2018 (186)

Lire aussi:

La Présidente croate pense savoir qui Poutine soutenait lors de la finale du Mondial
Être «utiles» à l’Europe du Sud-Est: la Présidente croate invite Poutine à Zagreb
La Présidente croate semble avoir charmé tout le monde sauf… ses compatriotes
Tags:
pluie, football, Mondial 2018, Kolinda Grabar-Kitarovic, Vladimir Poutine, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik