Болельщики перед матчем ЧМ-2018 по футболу между сборными Бразилии и Мексики

Quand les «victimes» de bisous au Mondial 2018 ne sont pas seulement des femmes (vidéos)

© Sputnik . Vitaliy Timkiv
Coupe du monde de football 2018
URL courte
260

Un journaliste coréen a été embrassé deux fois par des supportrices au cours d’un direct lors du Mondial en Russie. Et ce n’est pas un cas unique. Qu’arrive-t-il aux fans? Sont-ce les émotions dues aux victoires de leurs équipes nationales ou simplement la beauté des villes russes qui poussent les supporters à ces excès maladroits d’affection?

Le journaliste de la chaîne sud-coréenne MBN Kval-Yehl Kvona a été embrassé par deux supportrices lors d'un direct. On voit le journaliste couvrir l'un des matchs, mais on ne sait pas exactement où. Le dernier match de la Coupe du Monde avec la participation de l'équipe coréenne a eu lieu à Kazan, lors duquel elle a battu les Allemands.

Après que les filles ont embrassé le journaliste (dans le cou et sur la joue), il n'a pas pu s'empêcher de sourire.

Mais tous les journalistes, en grande majorité féminins, n'ont pas réagi comme Kval-Yehl Kvona.

Le premier incident de ce genre s'est produit avec une correspondante colombienne de Deutsche Welle, Julieth Gonzalez Theran, qui a fait les frais de l'émotion d'un fan de football alors qu'elle était à l'antenne lors de la Coupe du Monde en Russie. Malgré la «douce attaque» de cet individu, qui l'a étreinte dans ses bras avant de l'embrasser, la journaliste a continué son travail sans sourciller.


Quelques jours plus tard, la journaliste suédoise Malin Wahlberg a été submergé par des supporters lors d'une intervention en direct. Pendant qu'elle parlait, un fan suédois a surgi de la foule et l'a embrassée. Mahlin a réussi à continuer son émission, mais ensuite elle a été harcelée par plusieurs autres fans qui l'ont attrapée et touchée de façon inappropriée.
La journaliste espagnole Maria Gomez était furieuse à cause du baiser inattendu qu'elle a reçu d'un fan de football lors d'une émission en direct. La vidéo a été postée sur sa page Twitter. Pendant la retransmission, un passant a couru vers elle, a attrapé sa main et a embrassé sa joue. Sous sa vidéo, Gomez a écrit que l'incident était plutôt sérieux et qu'elle n'a rien vu de drôle dans cet acte.
Une journaliste brésilienne a été également victime d'un fan trop expansif. En plein reportage avant un match de la Coupe du Monde à Ekaterinbourg, elle a dû esquiver un supporter qui a essayé de l'embrasser sur la joue. Outrée par cette plaisanterie, elle a décidé de lui donner une leçon de bonnes manières.

«Ne refaites jamais ça. Ne refaites jamais ça, d'accord?», lance-t-elle au fan qui s'est empressé de s'excuser. «Je suis désolé, désolé, ok, ok», a répondu le jeune homme qui évidemment ne s'attendait à une telle réaction.

Lire aussi:

Une journaliste russe embrassée par un Français durant un reportage en direct (vidéo)
Une journaliste indignée par la tentative d'un fan de l'embrasser en direct du Mondial
Embrassée en direct, cette journaliste ne perd tout de même pas son sang-froid (vidéo)
Tags:
bisous, journalisme, football, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik