Footballeur Diego Maradona

La FIFA condamne Maradona pour ses critiques contre l'arbitre du match Angleterre-Colombie

© Sputnik . Mikhail Serbin
Coupe du monde de football 2018
URL courte
3110

Maradona continue à faire parler de lui lors du Mondial 2018 en Russie. Cette fois-ci, après avoir critiqué le travail de l’arbitre du match entre l'Angleterre et la Colombie, il a été «condamné fermement» par la FIFA.

La Fédération Internationale de Football (FIFA) a condamné Diego pour avoir critiqué sévèrement l'Américain Mark Geiger, l'arbitre principal du match de huitièmes de finale de la Coupe du Monde entre l'Angleterre et la Colombie.

Mardi, l'équipe colombienne a perdu face à l'équipe d'Angleterre lors du match de huitièmes de finale de la Coupe du Monde. Au début de la seconde période, l'équipe de Gareth Southgate a marqué un but sur penalty, qui a provoqué une polémique. Maradona a déclaré que le président du comité d'arbitrage de la FIFA, Pierluigi Collina, devrait s'excuser auprès des Colombiens pour la nomination de Geiger pour ce match, notant que «il a vu le plus grand des vols».

«La FIFA est désolée de lire de telles déclarations de la part d'un joueur qui a écrit l'histoire de notre sport», peut-on lire dans la réponse de la Fédération, citée par l'Associated Press.

La FIFA a noté que les «allusions» de Maradona sont «complètement inappropriées et déraisonnables», et a ajouté qu'elle «condamne fermement» les actions de l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du football.

Ce n'est pas le premier incident lors du Mondial en Russie impliquant Maradona.

Il s'est excusé pour le geste insultant montré aux fans sud-coréens. Maradona a également montré des gestes indécents au stade de Saint-Pétersbourg, lorsque l'équipe nationale argentine a marqué un but gagnant aux portes des Nigérians.

Lors du match Argentine — Islande, qui s'est déroulé le 16 juin à Moscou et s'est soldé par un match nul 1:1, Maradona a fumé un cigare alors qu'il était assis sur le podium. Plus tard, il a demandé pardon aux fans et aux organisateurs via les réseaux sociaux, disant qu'il ne connaissait pas l'interdiction de fumer dans les stades.

Auparavant, selon un journal péruvien, la FIFA aurait décidé de retirer à Diego Maradona son statut d'ambassadeur pendant le Mondial en Russie suite au comportement de la légende du football pendant le match du groupe D entre le Nigeria et l'Argentine (1:2).

Lire aussi:

«Main de Dieu» et «but du siècle»: il y a 30 ans naissait la légende Maradona
Le jour où Maradona a décliné l’invitation de Poutine
Maradona se lance dans une danse avec des gitanes à Moscou (vidéo)
Tags:
condamnation, scandale, football, Diego Maradona, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik