Le vice-président de la Douma approuve l'idée d'interdire aux fonctionnaires de calculer en euros et dollars

Le vice-président de la Douma Vladimir Katrenko approuve la proposition du secrétaire de la Chambre civile russe et académicien Evgueni Velikhov d'interdire aux fonctionnaires d'utiliser les mots "euro" et "dollar" dans leurs interventions publiques.

MOSCOU, 18 avril - RIA Novosti. Le vice-président de la Douma Vladimir Katrenko approuve la proposition du secrétaire de la Chambre civile russe et académicien Evgueni Velikhov d'interdire aux fonctionnaires d'utiliser les mots "euro" et "dollar" dans leurs interventions publiques.

"Il s'agit-là d'une initiative saine car de nombreux clichés, notamment en ce qui concerne l'emploi des mots "euro" et "dollars", sont déjà fixés dans le subconscient et altèrent nos représentations sur l'économie et la sphère sociale", a indiqué le vice-président de la Douma s'entretenant avec des journalistes mardi.

On doit faire davantage confiance au rouble russe, a ajouté le parlementaire.

"Si nous voulons qu'on nous respecte dans le monde, alors, il nous faut nous rapprocher de notre pays, de ses traditions, de ses particularités et de sa langue, il faut nous respecter nous-mêmes, respecter l'appellation de notre monnaie nationale et raffermir notre confiance dans le rouble", a encore indiqué le vice-président de la chambre basse du parlement russe.

Il serait logique d'interdire l'utilisation d'appellation de monnaies étrangères dans l'établissement des prix de marchandises et de services, a encore noté Vladimir Katrenko.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала