Moscou refuse de commenter les menaces des ravisseurs des Russes en Irak

Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) s'abstient de commenter les nouvelles informations selon lesquelles les terroristes menaceraient d'exécuter les Russes enlevés en Irak.
MOSCOU, 21 juin - RIA Novosti. Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) s'abstient de commenter les nouvelles informations selon lesquelles les terroristes menaceraient d'exécuter les Russes enlevés en Irak.

"La déclaration faite mercredi par le chef de la diplomatie russe reste valable, et nous n'avons rien à y ajouter", a dit à RIA Novosti le porte-parole du MID, Mikhaïl Kamynine.

"Nous vérifions toutes les informations. Néanmoins, l'ambassade n'a reçu aucun message formel", a ajouté le diplomate.

L'ambassade de la Fédération de Russie en Irak a également annoncé n'avoir reçu aucune nouvelle information sur les diplomates kidnappés.

"Il n'y a aucune nouvelle information, et il n'y aura aucun commentaire", a déclaré à RIA Novosti l'ambassade russe à Bagdad.

Le groupe "Moudjahidine Medjlis el-Choura" ("Conseil des modjaheds") a menacé mercredi sur l'un des sites islamistes d'exécuter les diplomates russes à l'expiration de l'ultimatum. La déclaration indique que les revendications des ravisseurs et notamment l'exigence de retirer les troupes russes de la Tchétchénie ne sont toujours pas satisfaites.

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a déclaré mercredi que le MID jugeait essentiel de ne pas mettre en danger la vie des Russes enlevés. "L'information arrive régulièrement, mais nous n'entendons pas la communiquer, car le principal consiste à ne pas compromettre les efforts déployés en vue de retrouver et de délivrer nos concitoyens", a signalé le ministre russe des Affaires étrangères lors d'une conférence de presse à Moscou.

Une voiture de l'ambassade russe à Bagdad a été attaquée le 3 juin dernier. Cet attentat a coûté la vie à un collaborateur de la mission diplomatique russe - Vitali Titov.

Les ravisseurs ont enlevé le troisième secrétaire de l'ambassade Fiodor Zaitsev, ainsi que Rinat Agliouline, Anatoli Smirnov et Oleg Fedosseïev, collaborateurs de la mission diplomatique de Russie en Irak.

Auparavant, le MID a exhorté toutes les personnes impliquées dans cette prise d'otages à "libérer immédiatement les citoyens russes, à garantir leur vie et leur santé, et à les traiter humainement".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала