Turquie: le parlement adopte le suffrage universel pour la présidentielle

ANKARA, 10 mai - RIA Novosti. Le parlement turc a adopté jeudi en dernière lecture l'amendement à la Constitution prévoyant l'élection du président au suffrage universel.

L'amendement a été adopté par 370 parlementaires, ce qui constitue la majorité constitutionnelle au parlement turc. Pour ce vote, le quorum devait atteindre la majorité des 2/3, soit 367 voix sur 550 au total.

Le projet de loi doit désormais être soumis à l'approbation du président.

Si le président actuel de la Turquie Ahmet Necdet Sezer y oppose son veto, comme il l'a laissé entendre la veille, le projet sera soumis à un référendum national qui pourrait avoir lieu le 22 juillet, en même temps que les élections parlementaires anticipées.

Le parlement turc a également adopté en deuxième lecture un amendement sur la réduction du mandat législatif de 5 à 4 ans.

Le paquet d'amendements de la Loi fondamentale avait été déposé par le Parti de la justice et du développement (AKP), dirigé par Recep Tayyip Erdogan.

Le projet de réforme a été déposé au parlement après que l'élection présidentielle s'est trouvée dans une impasse. Le 9 mai, le parlement l'a abrogée en raison du fait que l'unique candidat au poste de président, le ministre des Affaires étrangères Abdullah Gül, s'était retiré de la course.

Le parlement n'avait pu élire le 6 mai son nouveau président, n'ayant pu atteindre le quorum de 367 électeurs exigé par la loi.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала