Refugiés: l'ONU critique les pays industrialisés pour leur refus d'aider la Syrie et la Jordanie

DAMAS, 6 juillet - RIA Novosti. Le haut commissariat des Nations Unies pour les refugiés (UNHCR) reproche aux pays les plus industrialisés leur refus d'aider la Syrie et la Jordanie qui ont accueilli la plupart des refugié irakiens.

Selon l'ambassade d'Irak à Damas, la Syrie compte actuellement près de 2 millions d'Irakiens obligés de quitter leur pays. En Jordanie le nombre de refugiés irakiens approche les 500.000 personnes.

"Il est inacceptable de laisser ces Etats hospitaliers régler seuls ce problème et rejeter sur eux toute la responsabilité pour les conséquences de cette grande crise", a déclaré vendredi le porte-parole de l'UNHCR Ron Redmond dont les propos sont cités par l'agence syrienne SANA.

Selon M. Redmond, la communauté internationale n'accorde à la Syrie et à la Jordanie qu'une aide secondaire, ce qui témoigne de son indifférence quasi totale pour cette question.

Pendant la conférence organisée par l'UNHCR à Genève en avril dernier, les pays industrialisés s'étaient engagés à aider les pays accueillant les refugiés irakiens.

A la suite de la guerre que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne avaient déclenchée en Irak et qui avait fait de ce pays un polygone pour le terrorisme international, des centaines de milliers d'Irakiens s'étaient réfugiés à l'étranger et un nombre immense d'habitants étaient devenus des personnes déplacées dans leur propre pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала