Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les Lettons veulent tenir un référendum sur la voie fluviale Dniepr-Daugava (journal)

S'abonner
RIGA, 18 juillet - RIA Novosti. En Lettonie, on projette de lancer la collecte de signatures en faveur d'un référendum sur la question de la création de la voie fluviale Dniepr - Daugava qui doit relier les mers Noire et Baltique, a annoncé le quotidien économique letton Dienas Bizness.

Les dirigeants de grosses sociétés sont également intéressés à la mise en oeuvre de cet immense projet.

Haralds Ermalis, représentant de la société Nouvelle Route de la Soie, estime notamment que le référendum est nécessaire pour obtenir le soutien du peuple dans la réalisation de ce projet.

"Le projet est estimé à 10 milliards de dollars, sa réalisation pourrait prendre 10 ans. Durant ce temps-la, plus d'un gouvernement et plus d'une direction de banques changeront. Voilà pourquoi nous devons nous assurer de l'appui du peuple en lançant le projet qui promet des milliards de dollars de bénéfices pour la Lettonie", a affirmé M. Ermalis dans un entretien au journal.

Le projet de connexion du Dniepr et de la Daugava (Dvina occidentale) a été approuvé par l'Union européenne au niveau de sa conception. En projet, le canal Kherson-Riga pourrait transporter annuellement jusqu'à 240 millions de tonnes de frets, ce qui fait le double du trafic marchandises actuel de tous les ports lettons.

La réalisation du projet est d'ailleurs rendue compliquée par les frais de construction élevés : les bâtisseurs devront contourner les centrales hydrauliques situées en Ukraine, Biélorussie et Lettonie. Et pourtant, les bénéfices attendus compenseront toutes les dépenses, la rentabilité des voies fluviales étant 60 fois plus élevée que celle du rail et de la route.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала