Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Tbilissi dénonce l'escalade de la tension en Haute Abkhazie

S'abonner
TBILISSI, 21 septembre - RIA Novosti. Le ministère géorgien des Affaires étrangères dénonce les tentatives faites pour aggraver la tension en Haute Abkhazie (anciennes Gorges de Kodori) et invite les observateurs militaires de l'ONU à enquêter d'urgence sur l'affrontement armé qui a emporté la veille la vie de deux personnes, souligne un communiqué diffusé vendredi par le ministère géorgien des Affaires étrangères.

"Force est de constater que cet incident est un nouvel exemple de l'escalade de la tension dans la région. La Géorgie condamne résolument ce fait et se déclare préoccupée par les actions irresponsables et dangereuses de la partie abkhaze", souligne le communiqué.

Le document constate que le 20 septembre dernier, des formations armées venues d'Abkhazie ont attaqué une unité du ministère géorgien de l'Intérieur.

"La police a été obligée de répondre à cette attaque, tuant deux extrémistes et faisant sept prisonniers", indique le communiqué de la diplomatie géorgienne.

Le ministère des Affaires étrangères rappelle que l'intégrité territoriale et la souveraineté de la Géorgie sont inviolables.

"Dans ce contexte, nous invitons toutes les parties intéressées au règlement pacifique du conflit à reprendre le dialogue en vue de relancer le processus politique axé sur des résultats concrets", dit le communiqué.

Entre-temps, le service de presse du ministère géorgien de l'Intérieur a publié les noms des commandos faits prisonniers le 20 septembre dernier en Haute Abkhazie. Selon la police géorgienne, ce sont tous des agents des services abkhazes de sécurité.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала