Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Transnistrie: Moscou prône la reprise du dialogue Chisinau-Tiraspol (diplomatie russe)

S'abonner
MOSCOU, 26 février - RIA Novosti. Moscou préconise la reprise la plus rapide possible du dialogue entre Chisinau et Tiraspol, capitale de la Transnistrie, lit-on mardi dans un communiqué du Département de l'Information et de la Presse du ministère russe des Affaires étrangères (MID).

(La Transnistrie est une république autoproclamée sur le territoire de la Moldavie - ndlr.)

Le secrétaire d'Etat-vice-ministre russe des Affaires étrangères Grigori Karassine a reçu mardi le chef de la diplomatie transnistrienne Valeri Litskaï, rapporte le MID. L'entretien a porté sur les perspectives d'évolution de la situation autour de la Transnistrie, notamment sur la reprise des négociations entre les autorités moldaves et transnistriennes.

"Côté russe, l'inadmissibilité des méthodes allant à l'encontre du droit international, comme dans le cas du Kosovo, a été une fois de plus réaffirmée", dit le document de la diplomatie russe.

Les négociations sur le règlement du conflit transnistrien selon la formule "cinq plus deux" (Moldavie, Transnistrie, Russie, Ukraine et l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), ainsi que des observateurs des Etats-Unis et de l'Union européenne (UE)) ont été suspendues fin février 2006. Au mois de mars de la même année, l'Ukraine a introduit sur demande des autorités moldaves un nouveau régime douanier pour la Transnistrie, l'obligeant à dédouaner ses exportations à la frontière moldave.

Tiraspol a évalué cette démarche comme un "blocus économique" et a refusé de poursuivre les négociations tant que la république autoproclamée ne pourrait pas poursuivre d'activité commerciale extérieure indépendante.

Fin 2007, le président moldave Vladimir Voronin a déclaré que Chisinau était prêt à reprendre le dialogue et transmis à Tiraspol toute une série de propositions en vue de renforcer la confiance entre les parties. Les médiateurs ont exhorté, eux aussi, plus d'une fois Chisinau et Tiraspol à revenir à la table des négociations, mais en vain.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала