Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Soldats de la paix russes dans le Caucase du Sud: les accusations de partialité sont inadmissibles (Lavrov)

S'abonner
MOSCOU, 10 juillet - RIA Novosti. Le ministre russe des Affaires étrangères (MID) Sergueï Lavrov a jugé les accusations de partialité à l'encontre des soldats de la paix russes en Abkhazie et en Ossétie du Sud inadmissibles.

"Nous estimons qu'il est injuste d'accuser les soldats de la paix russes de subjectivité", a-t-il déclaré jeudi lors de sa rencontre avec le président abkhaz Sergueï Bagapch. Selon le chef de la diplomatie russe, grâce aux forces de la paix russe et aux vies qu'elles avaient données, la paix en Abkhazie et en Ossétie du Sud avait été instaurée.

De son côté, le président abkhaz a exprimé une vive inquiétude vis-à-vis des propos du Département d'Etat américain exhortant à remplacer les soldats de la paix russes par des forces policières internationales.

"Les soldats de paix accomplissent avec honneur leur mission et c'est grâce à eux qu'on est parvenu à instaurer la stabilité dans le Caucase du Sud. Malheureusement, les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux font actuellement tout leur possible afin de les supplanter dans les zones en conflit", a estimé le président abkhaz, ajoutant qu'il n'était pas d'accord avec les déclarations de la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice à propos de l'admission de la Géorgie au Plan d'action pour l'adhésion (MAP) à l'OTAN. Selon le président de la République autoproclamée, "l'inclusion de la Géorgie au MAP ne réglera pas le problème abkhazo-géorgien".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала