DMITRI MEDVEDEV : UNE GROSSE PART DE L’OPERATION DE L’IMPOSITION DE LA PAIX A LA GEORGIE EST TERMINEE

Dmitri Medvedev : une grosse part de l’opération de l’imposition de la paix à la Géorgie est terminée. Le président russe Dmitri Medvedev a fait cette déclaration au moment de sa visite au poste de commandement des forces armées russes ce lundi.
Dmitri Medvedev : une grosse part de l’opération de l’imposition de la paix à la Géorgie est terminée. Le président russe Dmitri Medvedev a fait cette déclaration au moment de sa visite au poste de commandement des forces armées russes ce lundi. Voilà ce qu’a dit le chef d’état russe :
Une grosse part de l’opération de l’imposition de la paix à la Géorgie est terminée. Tskhinvali est repris sous le contrôle par un contingent renforcé. Nos effectifs russes de la paix font faire tout notre possible pour défendre la vie et la dignité des citoyens russes, a souligné Dmitri Medvedev.
Le vice-commandant de l’état major général des forces armées russes, le général Anatoly Nogotitsine, a informé que les effectifs géorgiens sont encerclés, désarmés et faits prisonniers. Les frappes se font uniquement contre des objectifs militaires. Nous n’avons bombardé ni Tbilissi, ni l’aéroport international, ni les localités géorgiennes. Les mesures militaires de la Russie comme garant de la sécurité en Ossétie du sud sont absolument adéquates à la situation dans laquelle s’est retrouvée la république autoproclamée, a conclu le général.
Intervenant à la réunion du gouvernement, le Premier ministre Vladimir Poutine a noté que la Russie mènerait jusqu’à la fin logique sa mission de paix en Ossétie du sud. Selon lui, certains partenaires occidentaux de Moscou cherchent à s’opposer au règlement de la situation dans la république autoproclamée. Des avions américains ont transporté le contingent géorgien de l’Irak vers la zone du conflit. Vladimir Poutine est indigné par le cynisme des politiques occidentaux qui défendent la Géorgie qui a commis un acte d’agression. Selon leur logique, il faut défendre les dirigeants géorgiens qui ont donné l’ordre de raser 10 villages sud-ossètes, de tuer des civils, écraser femmes et enfants par des chars. Les autorités sud-ossètes constatent plus de 2000 victimes.
Vladimir Poutine a dit que la Russie assurerait tous les ressources nécessaires pour prévenir une catastrophe humanitaire en Ossétie du sud.
Après la fin des opérations militaires, nous ne laisserons pas la population sans aide. Nous aiderons à reconstruire les logements, des hôpitaux, l’infrastructure. 10 milliards de roubles seront déboursé pour ces fins.
21 centrales éclectiques mobiles, 23 stations d’épuration d’eau, deux hôpitaux mobiles sont transférés dans la république. Plus de 300 tonnes de denrées alimentaires, d’eau potable, de médicaments sont arrivés dans la région.
La situation est loin de se normaliser encore. Mais il y a déjà de bons signes. Selon l’agence Novosti-Géorgie, le président géorgien Mikhaïl Saakachvili a signé un document sur le cessez-le-feu, préparé par les chefs de la diplomatie française et finlandaise, Bernard Kouchner et Alexandre Stubb.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала