Ossétie du Sud: la boîte de Pandore ouverte par le Kosovo doit être fermée au plus vite (sénateur belge)

BRUXELLES, 25 septembre - RIA Novosti. "La boîte de Pandore" ouverte par la reconnaissance de l'indépendance du Kosovo, devrait être fermée le plus vite possible, a déclaré jeudi le responsable adjoint de la commission pour les Affaires étrangères du Sénat belge, Josy Dubié.

Les leaders kosovars albanais ont proclamé le 17 février dernier l'indépendance du Kosovo envers à la Serbie, introduisant un nouveau drapeau et de nouvelles armoiries d'Etat. A ce jour, l'indépendance kosovare a été reconnue par 46 des 192 pays membres de l'ONU. La Serbie et la Russie refusent de reconnaître l'indépendance du Kosovo, déclarant que la démarche unilatérale de la province pour proclamer son nouveau statut n'est pas légale et constitue une violation des normes du droit international.

De l'avis du sénateur, l'indépendance du Kosovo, absolument illégale du point de vue du droit international, représente un précédent pernicieux qui a ouvert la boite de Pandore. Il est impératif de la fermer le plus vite possible pour éviter des proclamations d'indépendance partout dans le monde, toujours accompagnées de violations et de tragédies, a estimé le sénateur belge lors d'une conférence de presse à Bruxelles à l'issue de sa visite en Ossétie du Sud.

Il est évident, a-t-il poursuivi, qu'après les bombardements géorgiens, les Ossètes ne veulent plus faire partie de la Géorgie. L'agression lancée par les Géorgiens n'a pas contribué à la résolution du problème, selon lui.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала