Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

« Les soldats de la fortune ont aidé activement la Géorgie pendant la guerre contre l’Ossétie du Sud »

S'abonner
Les soldats de la fortune ont aidé activement la Géorgie pendant la guerre contre l’Ossétie du Sud. Le Comité d’enquête auprès du Parquet de Russie a édité le livre « La tragédie ossète. Livre blanc des crimes contre l’Ossétie du Sud » dressant le bilan préliminaire de l’enquête sur les crimes sanglants commis au Caucase en août. Les faits invoqués confirment la participation des mercenaires étrangers aux opérations armées du côté des troupes géorgiennes.
Les juristes poursuivent leur travail minutieux mais il n’est pas à douter que les « soldats de la fortune » ont aidé activement le régime de Saakachvili à commettre les crimes contre l’Ossétie du Sud. Il y a eu parmi ces légionnaires les citoyens américains, turcs, tchèques et ukrainiens. Quel bon vent les a amenés en Géorgie et quels principes moraux ils ont observé en soutenant l’agresseur ? Quoi qu’il en soit, ils sont devenus complices d’une aventure criminelle. En ce qui concerne les Américains et les Tchèques, ils ont voulu gagner de l’argent en participant à une petite guerre victorieuse qui leur a été promise.
En ce qui concerne les Ukrainiens, il faudrait envisager deux aspects du problème. Les nationalistes, membres du parti UNA-UNSA pour lesquels la Russie et le principal ennemi responsable des maux du peuple ukrainien ont combattu pour des motifs idéologiques. Il existe, cependant, un autre aspect. Les autorités ukrainiennes ont envoyé leurs militaires à la guerre. Les chars, les canons lourds et les pièces de DCA ont été livrés aux prix bas à l’armée géorgienne sur instruction de Victor Iouchtchenko. Les militaires professionnels ukrainiens ont employé ses armes et commandé les soldats. Le président de Russie Dmitri Medvedev a dit que c’était un crime contre les rapports russo-ukrainiens. Les militaires russes disent sans ambages que l’Ukraine avait combattu sciemment contre la Russie pour la première fois dans l’histoire moderne. Ainsi, non seulement les individus mais aussi les Etats encourageant leurs citoyens à un tel crime deviennent mercenaires. Au micro l’expert de l’Institut de l’Etat et du droit Serguei Maximov :
Les mercenaires servent toujours d’instrument de réaliser les objectifs politiques. La rémunération des mercenaires ne change rien dans le contenu de ce crime.
Le régime Saakachvili n’a pas su réaliser ses objectifs au Caucase. Par contre, il a porté préjudice à l’intégrité territoriale de la Géorgie et est tombé en faillite. La participation des « soldats de la fortune » à l’aventure d’août traduit l’immoralité des politiciens qui ont inspiré le génocide du peuple ossète.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала