Yabloko présente son programme anticrise

Grigori Yavlinski, ex-leader et désormais membre du comité politique du parti Yabloko (centre) a présenté samedi les mesures anticrise du parti, dont beaucoup reprennent les idées d'autres partis et se fondent sur la conception "des maisons - des routes - la terre", câble le correspondant de RIA Novosti.
MOSCOU, 28 février - RIA Novosti. Grigori Yavlinski, ex-leader et désormais membre du comité politique du parti Yabloko (centre) a présenté samedi les mesures anticrise du parti, dont beaucoup reprennent les idées d'autres partis et se fondent sur la conception "des maisons - des routes - la terre", câble le correspondant de RIA Novosti.

Grigori Yavlinski, qui a quitté le poste de président du parti en juin 2008, a déclaré lors de la session du comité politique de Yabloko que la construction de logements était la "locomotive" qui sortirait le pays de la crise.

"Nous estimons que la mission principale de l'heure consiste à passer à une politique nationale unique par son ampleur de développement de la demande intérieure, à comprendre comment lancer ce mécanisme", a dit G.Yavlinski.

Selon le projet de document du comité politique, le gouvernement doit s'atteler à la réalisation d'un programme de construction massive de logements.

"A ces fins, il faut mobiliser au moins 75% des ressources et des réserves gouvernementales disponibles au 1 mars 2009. Les investissements dans la construction de logements dans les 7 prochaines années doivent se monter à plus de la moitié de l'ensemble des investissements de la Russie", indique le document.

De même, a déclaré Grigori Yavlinski, il est primordial de remettre massivement aux gens en propriété privée des terrains à bâtir destinés à la construction de maisons familiales individuelles. Ces mesures entraîneront immanquablement le développement de l'infrastructure routière et des transports, notamment dans les régions orientales de la Russie, est persuadé l'économiste.

"De tels investissements dans la construction de logements épargneront nombre d'emplois et permettront d'en créer plus de deux millions", a insisté G.Yavlinski.

En outre, Yabloko propose de réduire de 90% les impôts dans l'agriculture, de lui octroyer une "trêve fiscale" de 3 ans et de créer les conditions favorables à l'accumulation de ses propres ressources par la population.

"Avec la garantie que tout ceci ne sera pas envoyé à l'étranger", a souligné G.Yavlinski.

"Yabloko prône également la transparence absolue des dépenses budgétaires, "pour que chacun ait la possibilité de suivre le destin de chaque kopeck".

Des propositions analogues ont été formulées par Russie Unie, qui suggère aussi de stimuler la construction de logements, de créer un système de contrôle des dépenses des ressources consacrées à la lutte contre la crise, ainsi que d'exonérer d'impôt les PME pour une durée d'un an.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала