Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’EFFICACITE DE L’AIDE ECONOMIQUE A GAZA DEPEND DE LA CONCORDE INTER PALESTINIENNE

S'abonner
La Russie envoie des vivres et des médicaments à l’Autorité palestinienne. En outre, elle
La Russie envoie des vivres et des médicaments à l’Autorité palestinienne. En outre, elle fera prochainement don à Gaza de deux hélicoptères civiles et de 5O véhicules blindés, stipule le message du président russe Dmitri Medvedev, adressé à la conférence des pays donateurs pour le rétablissement de l’économie dans le secteur de Gaza. C’est le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov qui a donné lecteur de ce message à la rencontre dans la ville égyptienne de Charm-el-Cheik.
En outre, la Russie est disposée à envoyer à Gaza deux autres avions avec des cargaisons humanitaires et d’installer en Palestine un hôpital aéromobile. Elle lui apportera également son aide dans la formation des spécialistes nationaux. 15O étudiants et IOO membres des structures de sécurité palestiniennes suivent déjà des cours en Russie, a déclaré Serguei Lavrov.
Le ministre a souligné que cette aide ne sera efficace qu’en cas de l’application des accords entre les Palestiniens eux-mêmes et la mise en place d’un gouvernement d’union nationale. Rappelons que les représentants des groupes palestiniens opposés ont décidé la semaine dernière au Caire de former avant fin mars un gouvernement d’union, appelé à gérer aussi bien le secteur de Gaza que la Cisjordanie. On ignore pour le moment les modalités de la formation de ce cabinet. Mais Lavrov est convaincu qu’il devrait avoir pour base l’Organisation de Libération de la Palestine, avec à sa tête Mahmoud Abbas.
Le fait de l’ouverture du dialogue entre les mouvements palestiniens HAMAS et FATAH est déjà un événement historique, estime Boris Dolgov, du Centre d’études arabes à l’Institut russe d’études orientales.
Les négociations ne sont qu’à leur début. Si elles sont couronnées de succès ( ce qu’espèrent la Ligue arabe et les habitants de la Palestine ) l’aide internationale sera pleinement utilisée, puisque la communauté internationale souhaite accorder cette aide au gouvernement palestinien d’union nationale. Il n’est pas possible d’en faire bénéficier uniquement le HAMAS, estiment Israël, qui poursuit le blocus du secteur de Gaza, et les pays européens .
Les participants à la conférence ont défini leurs engagements financiers concernant le rétablissement de l’économie de Gaza. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki Moon, le président français Nicolas Sarkozy, le premier ministre italien Silvio Berlusconi, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et la secrétaire d’Etat américain Hillary Clinton ont été parmi les représentants de 87 Etats et de nombreuses organisations internationales, réunies à Charm-el-Cheikl.
Rappelons que l’opération israélienne, qui a commencé le 27 décembre dernier et qui a pris fin le 18 janvier 2OO9 a tué plus de mille Palestiniens, pour la plupart des civils. Les bombardements massifs ont détruit des centaines de maisons. Selon la Ligue arabe, les pertes directes de l’agression israélienne contre le secteur de Gaza se chiffrent à près de 3 milliards de dollars.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала