Mandat d'arrêt contre el-Béchir: Ban Ki-moon appelle le Soudan à coopérer avec l'ONU

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé mercredi le gouvernement du Soudan "à coopérer pleinement avec toutes les entités de l'ONU" sur le mandat d'arrêt émis par la Cour pénale internationale (CPI) contre le président soudanais Omar el-Béchir, selon un porte-parole de M.Ban.
NEW YORK (Nations Unies), 4 mars - RIA Novosti. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé mercredi le gouvernement du Soudan "à coopérer pleinement avec toutes les entités de l'ONU" sur le mandat d'arrêt émis par la Cour pénale internationale (CPI) contre le président soudanais Omar el-Béchir, selon un porte-parole de M.Ban.

"Les Nations unies entendent poursuivre leurs activités vitales dans les domaines du maintien de la paix, de l'humanitaire, des droits de l'Homme et du développement au Soudan", stipule la déclaration du secrétaire général de l'ONU, distribuée mercredi au siège de l'Organisation.

La CPI a annoncé mercredi avoir délivré un mandat d'arrêt contre le président soudanais pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité dans la province soudanaise du Darfour, sans retenir pour autant le chef d'accusation de génocide.

Le ministre de la Justice soudanais, Abdel Basit Sabdarat, a déclaré que le Soudan ne coopèrerait pas avec la CPI. Le ministre d'Etat aux Affaires étrangères, Ali Karti, a annoncé qu'Omar el-Béchir défierait la communauté internationale en se rendant fin mars au sommet arabe de Doha.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала