Irina Belenkaya: pas de décision sur l'extradition

La justice hongroise n'a pas pris de décision sur l'extradition d'Irina Belenkaya vers la France, a annoncé son avocat, Robert Friedman.
Au cours de la séance tenue ce mercredi par le tribunal de Budapest, Irina Belenkaya a refusé la procédure d'une extradition simplifiée qui prévoit la remise de la personne concernée au pays requérant dans le courant de dix jours. Ainsi, le juge a lancé la procédure habituelle d'examen d'une demande d'extradition. Cela étant, le tribunal de Budapest a prorogé jusqu'au 25 mai le délai de détention provisoire d'Irina Belenkaya.
Les autorités françaises ont quarante jours pour préparer les documents nécessaires à l'extradition. Si aucun nouveau fait ne vient figurer dans le dossier, le juge peut prendre la décision d'extrader Irina Belenkaya sans nouvelle séance. Sinon, l'affaire devra être de nouveau examinée par la justice, a précisé Robert Friedman.
Les autorités françaises insistent sur l'extradition d'Irina Belenkaya vers la France et lui formulent deux chefs d'accusation selon lesquels elle risque dix ans de prison. Ainsi, elle est accusée d'avoir emmené — illégalement selon la justice française — sa fille à Moscou en décembre 2007, ainsi que d'avoir enlevé son enfant en mars dernier.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала