Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

START: la Russie compte parvenir à des ententes avec les États-Unis à Moscou (Lavrov)

S'abonner
La Russie a l'intention de parvenir à des ententes avec les États-Unis pendant les négociations visant à signer un nouveau traité de réduction des armes stratégiques, qui débutent mardi à Moscou, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.
MOSCOU, 18 mai - RIA Novosti. La Russie a l'intention de parvenir à des ententes avec les États-Unis pendant les négociations visant à signer un nouveau traité de réduction des armes stratégiques, qui débutent mardi à Moscou, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

La Russie compte "sur un échange d'opinion fructueux" qui permettra de passer à des "ententes mutuellement acceptables", a indiqué le ministre devant les journalistes avant d'expliquer que les négociations devraient notamment porter sur le bouclier antimissile américain.

"Nous considérons qu'on ne peut pas discuter du Traité de réduction des armes stratégiques dans le vide, que le nouveau document doit respecter les intérêts de la sécurité globale, y compris la sécurité de la Russie", a noté M.Lavrov.

Réunis à Londres le 1er avril dernier, les présidents russe et américain, Dmitri Medvedev et Barack Obama, ont convenu d'entamer des négociations sur un nouveau document sur les armements stratégiques offensifs destiné à remplacer le Traité de réduction des armes stratégiques (START) qui expire le 5 décembre 2009. Le nouvel accord doit fixer les niveaux de ces armements plus bas que dans l'Accord sur la réduction des potentiels stratégiques offensifs signé à Moscou le 24 mai 2002.

Signé par l'URSS et les États-Unis le 31 juillet 1991, le Traité START engageait chacune des parties à limiter à 6.000 unités le nombre d'ogives nucléaires et à 1.600 celui des vecteurs. Il prévoyait aussi des inspections réciproques des sites utilisés pour le stockage et la destruction des armes, des échanges d'informations et la destruction des armes périmées. La Russie et les États-Unis possèdent 90% de l'arsenal nucléaire mondial.

En 1993, la Russie et les États-Unis ont signé le Traité START-2 qui prévoit une réduction importante des missiles balistiques intercontinentaux et des ogives nucléaires, mais la Russie s'est retirée de START-2 en 2002 en signe de protestation contre le retrait des États-Unis de l'accord de 1972 interdisant la création des systèmes de défense antimissile.

En 2002, la Russie et les États-Unis ont signé un accord sur la réduction de leurs potentiels stratégiques offensifs à 1.700-2.200 charges nucléaires de chaque côté avant le 31 décembre 2012.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала