Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Haut-Karabakh: rencontre des présidents arménien et azerbaïdjanais à Saint-Pétersbourg

S'abonner
EREVAN, 4 juin - RIA Novosti. Le règlement du problème de la république autoproclamée du Haut-Karabakh a été jeudi au centre d'une rencontre des présidents arménien et azerbaïdjanais, Serge Sargsian et Ilham Aliev, à Saint-Pétersbourg, rapporte la chaîne arménienne TV5 à Erevan.

"La rencontre des présidents arménien et azerbaïdjanais s'est déroulée dans une ambiance constructive", "il serait prématuré de parler d'une percée, mais les négociations progressent et une nouvelle rencontre des deux présidents n'est pas à exclure", a déclaré le ministre arménien des Affaires étrangères Edvard Nalbandian à l'issue des entretiens.

"L'essentiel est que les parties ont reconnu la nécessité de régler ce problème", a, pour sa part, annoncé le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise Elmar Mamediarov.

"Les parties ont convenu de poursuivre les négociations. Les ministres des Affaires étrangères des deux pays ont été chargés de rapprocher les positions des deux pays et d'organiser une nouvelle rencontre des deux présidents avec le concours des coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE", a annoncé la présidence arménienne au terme de la rencontre.

L'entretien entre les présidents Aliev et Sargsian s'est déroulé en présence des coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE Matthew Bryza (États-Unis), Iouri Merzliakov (Russie), Bernard Fassier (France), du représentant personnel du président de l'OSCE Andrzej Kasprzyk et des ministres des Affaires étrangères arménien et azerbaïdjanais. Ensuite les présidents se sont entretenus en tête-à-tête pendant environ deux heures et demie.

Le conflit du Haut-Karabakh a éclaté en février 1988, lorsque cette région autonome principalement peuplée d'Arméniens a annoncé son intention de se séparer de la république soviétique d'Azerbaïdjan. En septembre 1991, les autorités régionales ont proclamé la création de la République du Haut-Karabakh avec Stepanakert pour capitale. En réponse, Bakou a annulé l'autonomie de la région, déclenchant des hostilités entre l'armée azerbaïdjanaise et les formations arméniennes du Haut-Karabakh soutenues par Erevan et par la diaspora arménienne. Le conflit s'est poursuivi jusqu'à l'instauration d'une trêve le 12 mai 1994. L'Azerbaïdjan a perdu le contrôle du Haut-Karabakh et de sept districts adjacents à la région sécessionniste.

Des négociations sur le règlement du conflit sont menées depuis 1992 dans le cadre du Groupe de Minsk de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) coprésidé par les États-Unis, la France et la Russie. L'Azerbaïdjan insiste sur le respect de son intégrité territoriale et l'Arménie défend les intérêts de la république autoproclamée du Haut-Karabakh qui n'a pas le statut de partie aux négociations.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала